NOUVELLES
25/09/2017 10:17 EDT | Actualisé 25/09/2017 10:40 EDT

Crise à l'AIBA: la justice suisse déboute les opposants

La justice suisse a débouté lundi les opposants qui entendaient prendre le contrôle de la Fédération internationale de boxe (AIBA), basée à Lausanne, et a ainsi conforté le président taïwanais Ching-Kuo Wu dans ses fonctions, a annoncé l'instance.

Des opposants au président Wu, siégeant au comité exécutif de l'AIBA, avaient tenté en juillet de prendre le contrôle de la fédération. Ils contestaient la gestion de la fédération par M. Wu et estimaient que celle-ci était en danger financièrement.

M. Wu avait répondu que la situation financière de l'AIBA était "saine" et qu'elle disposait de 15 millions de francs suisses (un peu plus de 13 M EUR) de réserves.

Dans une décision rendue lundi, le tribunal d'arrondissement de Lausanne a "entièrement rejeté les demandes formulées en juillet (lors du comité exécutif) à Moscou et les a invalidées", indique l'AIBA dans un communiqué.

Cette décision "maintient Ching-Kuo Wu dans sa position de président et William Louis-Marie dans celle de directeur exécutif", ajoute l'AIBA.

L'AIBA est restée "unie et confiante dans le fait que la justice suisse reconnaîtrait les valeurs fondamentales d'intégrité et de transparence que promeut notre fédération", a réagi M. Wu.

Début août, un tribunal de Lausanne avait décidé de "rejeter les demandes urgentes de mesures provisionnelles", réclamées par les opposants dans l'attente de la décision définitive.

Les opposants emmenées par l'Italien Franco Falcinelli et le Canadien Pat Fiacco réclamaient notamment la tenue d'un congrès extraordinaire et estimaient avoir obtenu un vote de défiance envers M. Wu, par ailleurs membre de la commission exécutive du CIO.

Ils avaient tenté en juillet de prendre le contrôle du siège de l'AIBA à Lausanne avant d'être éconduits par la police.

M. Wu avait succédé en 2006 à la tête de l'AIBA au Pakistanais Anwar Chowdry et a depuis lors entamé un travail de nettoyage d'une fédération aux pratiques souvent contestables.

ebe/sk