NOUVELLES
25/09/2017 06:52 EDT | Actualisé 25/09/2017 07:00 EDT

Brexit: la "balle (de ping pong) est dans le camp de l'UE", selon Boris Johnson

Ayant recours à la métaphore du tennis de table, le ministre britannique des Affaires étrangères Boris Johnson a affirmé lundi à Prague que "la balle est dans le camp de l'UE", pour ce qui est des tractations sur le Brexit.

Il a commenté ainsi le cadeau reçu de son homologue tchèque Lubomir Zaoralek: un simple set de ping-pong pour enfants appelé "Little Boris" en vente à Prague pour environ 4 euros.

M. Zaoralek a expliqué devant la presse que la Grande-Bretagne jouait au "ping-pong diplomatique avec l'UE" et que le ministre britannique aurait désormais la "possibilité de s'entraîner lors de ses déplacements".

Acceptant sans hésiter ce défi, M. Johnson a répondu: "Si c'est un ping-pong, je dirai à vous, nos amis et partenaires de l'Union européenne, que la balle est dans votre camp".

"Nous sommes impatients de vous voir renvoyer la balle par dessus le filet", a-t-il ajouté avant d'ajouter que Londres souhaitait "construire un partenariat profond et spécial" avec ses "amis de l'UE".

Le poids diplomatique du ping-pong n'est pas étranger à Boris Johnson: en 2008 il avait déjà surpris ses hôtes chinois, lors du passage du témoin olympique à Londres, en affirmant que "le ping-pong a été inventé sur la table d'une salle à manger en Angleterre, au XIXe siècle".

"Quand ils voient une table, les Français y voient l'occasion de dîner. Nous y voyons l'occasion d'une partie de +whiff whaff+",le nom donné au jeu à l'époque victorienne, avait-il alors affirmé.

frj-jma/via/mr