NOUVELLES
25/09/2017 04:58 EDT | Actualisé 25/09/2017 08:28 EDT

Au tour des camionneurs français de manifester contre la réforme du travail

PARIS — Des camionneurs français ont bloqué lundi des autoroutes et l'accès à des dépôts de carburant pour dénoncer la réforme du travail du président Emmanuel Macron.

Deux grands syndicats, la Confédération générale du travail et Force ouvrière, avaient lancé un appel au débrayage lundi.

Les travailleurs craignent que les réformes endossées par M. Macron la semaine dernière ne nuisent à leurs conditions de travail et ne facilitent les congédiements.

Des dépôts de carburant du sud-ouest de la France, de la Normandie, près de la ville de Marseille et de la région de Paris ont été ciblés, mais la police est rapidement intervenue pour rétablir l'accès.

Un porte-parole du gouvernement, Christophe Castaner, a demandé aux automobilistes de ne pas se ruer vers les stations d'essence, afin d'éviter de créer une pénurie.

Les camionneurs ont aussi ralenti la circulation sur une grande autoroute du nord du pays, près de la frontière avec la Belgique. Le ministère des Transports a indiqué par voie de communiqué que tout était rentré dans l'ordre en milieu de journée.

Les réformes sont au coeur même des promesses de création d'emploi de M. Macron. Elles visent à faciliter l'embauche et le congédiement d'employés, à simplifier les négociations entre patrons et travailleurs, et à réduire les négociations collectives nationales.

M. Macron estime que ces réformes sont essentielles à la relance de l'économie française. Elles doivent être ratifiées par le Parlement et entrer en vigueur d'ici la fin de l'année.