NOUVELLES
21/09/2017 09:54 EDT | Actualisé 21/09/2017 10:00 EDT

Syrie: la victoire contre l'EI à Raqa est "proche" (force soutenue par Washington)

Une force antijihadiste syrienne soutenue par Washington a annoncé jeudi que la victoire face au groupe jihadiste Etat islamique (EI) dans son bastion de Raqa était "proche" et devrait être annoncée dans "les semaines à venir".

Les Forces démocratiques syriennes (FDS), une alliance de combattants arabes et kurdes, étaient entrées début juin dans Raqa avec l'appui des raids aériens de la coalition internationale emmenée par Washington.

"Nous sommes dans la phase finale, nous apporterons la victoire à notre peuple à Raqa dans les semaines à venir. La victoire est proche", a indiqué à l'AFP la porte-parole de l'opération des FDS à Raqa, Jihane Cheikh Ahmed, à l'occasion d'une visite de la ville organisée pour des journalistes.

"Nous contrôlons 80% de Raqa et les 20% restant sont à portée de tir de nos forces", a-t-elle précisé.

Selon elle, des membres de l'EI ont trouvé refuge dans un hôpital de Raqa, "utilisant les civils comme des boucliers humains", ralentissant l'avancée des FDS et la prise de contrôle du bâtiment.

Les combats se poursuivent actuellement près des silos à grain, dans le nord de la ville, ainsi que près d'un stade de football dans le centre-ville où des jihadistes se seraient repliés.

Jeudi, des frappes aériennes de la coalition visaient le secteur des silos à grain, envoyant des colonnes de fumée dans le ciel, a constaté un correspondant de l'AFP, qui a pu traverser la ville d'Est en Ouest, alors que des tirs et des combats sporadiques pouvaient être entendus.

De son côté, le porte-parole des FDS, Talal Sello, a assuré que des combats opposaient toujours ces forces aux jihadistes, dans "20% de la ville".

"Ce secteur n'est pas sous le contrôle de Daech, il est le théâtre de combats, nos forces y sont présentes, et il y a également des terroristes", a-t-il ajouté, utilisant l'acronyme en arabe de l'EI.

Les FDS "et les forces spéciales américaines ont commencé les opérations de ratissage" dans toute la ville de Raqa, a indiqué jeudi soir l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

del-rh/tgg/feb