NOUVELLES
19/09/2017 08:58 EDT | Actualisé 19/09/2017 09:40 EDT

Première opération réussie de séparation de siamois à Madagascar

Une équipe de chirurgiens d'Antananarivo est parvenue la semaine dernière à séparer deux soeurs siamoises, la première opération de ce type officiellement couronnée de succès à Madagascar, a-t-on appris mardi auprès du ministère de la Santé.

Les deux fillettes, Mitia et Fitia, âgées de 5 mois, étaient collées par le ventre et le bas du thorax, a expliqué à l'AFP le docteur Jean-Marie Rasamimanana, directeur technique adjoint de l'hôpital Joseph Ravoahangy Andrianavalona (HJRA).

L'opération "consistait en la séparation du foie, des côtes accolées et du diaphragme", a-t-il précisé.

L'intervention, dirigée par le ministre malgache de la Santé lui-même, le professeur Mamy Lalatiana Andriamanarivo, s'est déroulée sans incident et les deux fillettes "se portent bien", a poursuivi le responsable de l'hôpital de la capitale.

Selon le ministère de la Santé malgache, cette opération est la première de ce type réussie sur le territoire malgache.

Une équipe médicale de Madagascar était parvenue à séparer avec succès deux frères siamois malgaches en 2009 mais, faute d'équipements performants sur la Grande île, l'intervention avait été réalisée dans un hôpital parisien.

Le ministère de la Santé s'est réjoui du succès obtenu la semaine dernière en insistant sur les économies réalisées grâce à une intervention sur place. Selon la même source, une telle opération est facturée 100.000 euros à l'étranger.

Madagascar est l'un des pays les plus pauvres de la planète. Plus de 90% de ses 25 millions d'habitants vivent avec moins de deux dollars par jour. Près d'un enfant de moins de 5 ans sur deux y souffre d'un retard de croissance.

tm-pa/jab