NOUVELLES
18/09/2017 22:59 EDT | Actualisé 18/09/2017 23:20 EDT

Ouragan Maria: la Dominique a "perdu tout ce qui pouvait être perdu"

Les habitants de la Dominique "ont perdu tout ce qui pouvait être perdu" après le passage de l'ouragan Maria, a affirmé mardi le Premier ministre de l'île des Caraïbes, Roosevelt Skerrit.

"Les vents ont emporté les toits chez presque toutes les personnes avec lesquelles j'ai parlé ou été en contact. Le toit de ma propre résidence officielle a été un des premiers à s'envoler", a écrit M. Skerrit sur sa page Facebook.

"Les premières informations font état de destructions très étendues. A ce stade, nous avons perdu tout ce qui pouvait être perdu", a-t-il rapporté, en lançant un appel à "l'aide de toute nature", et notamment des hélicoptères afin de pouvoir évaluer l'étendue des dégâts depuis le ciel.

Aucune victime n'est signalée jusqu'à présent dans l'île, a ajouté le Premier ministre, selon qui des glissements de terrains sont toutefois à craindre en raison des pluies diluviennes.

La Dominique avait été placée en état d'alerte avant le passage de Maria, un ouragan de catégorie 5, dans la nuit de lundi à mardi. Les ports et l'aéroport avaient été fermés, tous les refuges ouverts et les habitants des zones situées près de la mer priés d'évacuer vers les hauteurs.

En 1979, la Dominique avait déjà été dévastée par un autre ouragan de catégorie 5, David.

acb/roc/jhd