NOUVELLES
19/09/2017 12:32 EDT | Actualisé 19/09/2017 12:40 EDT

John McCain tance l'US Navy pour les collisions à répétition de ses navires

Le sénateur américain John McCain, président de la commission de la Défense du Sénat, a vertement tancé mardi les responsables de l'US Navy après deux collisions mortelles impliquant des navires de guerre, dont l'USS John S. McCain, qui porte le nom de son grand-père, amiral pendant la Seconde guerre mondiale.

"Au cours des trois dernières années, les accidents meurtriers pendant des entraînements ont coûté la vie à quatre fois plus de nos troupes que nos ennemis au combat. Cela ne peut pas continuer", a tonné John McCain devant le secrétaire d'Etat à la Marine, Richard Spencer, et le chef des opérations navales, l'amiral John Richardson.

"Vous devez faire mieux!", a-t-il ajouté.

Le navire destroyer USS John S. McCain est entré en collision avec un pétrolier le mois dernier au large de Singapour, tuant 10 marins et en en blessant cinq autres.

En juin, c'est le destroyer USS Fitzgerald qui avait heurté un cargo philippin, au large du Japon, tuant sept marins américains.

Ces collisions s'ajoutent à d'autres incidents similaires qui n'ont pas fait de victimes. En janvier, le navire de guerre USS Antietam s'était échoué près de sa base au Japon. Puis en mai, l'USS Lake Champlain avait heurté un navire de pêche sud-coréen.

Le commandant de la 7e Flotte de l'US Navy dans le Pacifique a été relevé de ses fonctions après l'accident impliquant l'USS McCain. Plusieurs officiers et marins ont également été limogés ou réprimandés.

Outre les pertes humaines, ces collisions vont coûter aux contribuables américains environ 600 millions de dollars en réparations et mettre plusieurs navires hors service dans une période de grandes tensions autour de la mer de Chine, a ajouté John McCain.

L'amiral Richardson a assuré de l'ouverture par la marine américaine de plusieurs enquêtes et pointé "la conjonction corrosive des cadences des opérations, des budgets insuffisants et l'incertitude budgétaire".

"Mais ne vous méprenez pas, même si ces facteurs exercent une force négative sur les défis auxquels nous sommes confrontés, le problème auquel nous faisons face est avant tout un problème de commandement", a reconnu l'amiral Richardson.

L'armée américaine a connu plusieurs accidents récemment au cours d'entraînements, dont un au Camp Pendleton la semaine dernière, où 15 Marines ont été blessés pendant un exercice lorsqu'un véhicule amphibie a pris feu.

Le ministre de la Défense, Jim Mattis, a dit lundi être en train de passer en revue tous les récents accidents pour déterminer une éventuelle cause commune.

wat/kal/elc