NOUVELLES
19/09/2017 07:18 EDT | Actualisé 19/09/2017 07:40 EDT

Cuba: les élections locales reportées d'un mois après Irma

Les élections locales à Cuba, première étape d'un long processus devant mener au remplacement du président Raul Castro l'année prochaine, ont été reportées du fait des destructions causées par le passage de l'ouragan Irma il y a dix jours, ont annoncé les autorités.

"Suite aux graves destructions causées par l'ouragan Irma sur une grande partie du territoire national", le premier tour des élections municipales aura lieu le 26 novembre au lieu du 22 octobre, indique un communiqué du Conseil d'Etat publié par les médias officiels.

"Nos institutions d'Etat, organisations de masse et sociales et la population ont besoin de concentrer leurs efforts sur la réparation des dommages, l'objectif est de garantir la plus grande participation des électeurs et la qualité du processus électoral", ajoute le texte.

L'ouragan a balayé 13 des 15 provinces de Cuba entre les 8 et 10 septembre, faisant dix morts et détruisant des milliers d'habitations. Irma a aussi fortement affecté les infrastructures hôtelières, la production électrique et les exploitations agricoles, causant des dégâts qui demeurent en cours d'évaluation.

Le 26 novembre, les Cubains doivent élire leurs conseillers municipaux (2e tour le 3 décembre). Ce scrutin sera suivi en début d'année prochaine par l'élection des quelque 600 députés de l'Assemblée nationale qui éliront à leur tour le Conseil d'Etat, ensuite chargé de désigner le président.

Titulaire du poste depuis 2008 après un intérim de deux ans, Raul Castro, 86 ans, a déjà annoncé qu'il ne briguerait pas de nouveau mandat. Son premier vice-président et numéro deux du gouvernement, Miguel Diaz-Canel, 57 ans, est pressenti pour lui succéder en février prochain.

cb/ag/tup/mr