NOUVELLES
19/09/2017 16:38 EDT | Actualisé 19/09/2017 16:41 EDT

Cannabis: trois ministres ont été sous le feu des critiques devant un comité

OTTAWA — Trois ministres fédéraux ont été sous le feu des critiques, mardi soir, en comité parlementaire, alors que les partis d'opposition à Ottawa s'inquiètent du plan du gouvernement pour légaliser le cannabis.

La ministre de la Justice, Jody Wilson-Raybould, le ministre de la Sécurité publique, Ralph Goodale, ainsi que la ministre de la Santé, Ginette Petitpas Taylor, ont témoigné devant un comité de la Chambre des communes qui examine le projet de loi sur la légalisation de cette substance.

La porte-parole du Parti conservateur en matière de santé, Marilyn Gladu, a demandé au gouvernement s'il avait toujours l'intention de légaliser la marijuana pour des fins récréatives malgré les inquiétudes des forces policières, des gouvernements provinciaux et des municipalités.

Mme Wilson-Raybould a réitéré que le gouvernement tenait à ce que la loi entre en vigueur en juillet 2018, comme prévu.

Le ministre Goodale s'est aussi fait questionner sur le traitement que pourraient recevoir les Canadiens à la frontière américaine à la suite de la légalisation.

M. Goodale a indiqué qu'il soulevait cet enjeu «constamment» avec ses homologues américains dans le cadre d'un «dialogue en cours».