NOUVELLES
17/09/2017 14:10 EDT | Actualisé 17/09/2017 14:25 EDT

La police enquête sur deux présumés meurtres racistes en Louisiane

BATON ROUGE, La. — La police de Baton Rouge, en Louisiane, a arrêté un suspect dimanche relativement à deux meurtres inexpliqués survenus à deux jours d'intervalle la semaine dernière. Les autorités croient que les meurtres avaient des motivations racistes.

Le suspect, Kenneth Gleason, un homme blanc de 23 ans, est présentement détenu pour des accusations liées à la possession de drogue. Les autorités n'ont pas encore suffisamment de preuves pour l'accuser des deux meurtres, mais l'enquête se poursuit, a déclaré le sergent L'Jean Mckneely, de la police de Baton Rouge, à l'Associated Press.

Les deux meurtres sont survenus à quelques kilomètres de distance. Le premier s'est produit mardi soir lorsque Bruce Cofield, un sans-abri noir de 59 ans, a été abattu par balle. Le deuxième est survenu jeudi soir lorsque Donald Smart, un homme noir de 49 ans, a été tué alors qu'il se rendait à son travail de plongeur de nuit dans un café fréquenté par des étudiants de l'université Louisiana State, a indiqué M. Mckneely.

Dans les deux cas, le tireur a ouvert le feu à partir d'une voiture, avant d'en sortir et de tirer à plusieurs reprises sur les victimes étendues au sol.

Les victimes «ont été prises en embuscade», a déclaré le sergent. Il y a une forte possibilité que les meurtres aient des motivations racistes, a-t-il ajouté.

Des douilles de balles récupérées sur les lieux des fusillades ont permis de lier les deux incidents, et une voiture appartenant à Kenneth Gleason correspond à la description du véhicule recherché, a expliqué M. Mckneely. Il a précisé que les autorités avaient amassé d'autres preuves circonstancielles, mais n'a pas voulu donner de détails.

Aucune des deux victimes n'avait de lien connu avec le suspect.