NOUVELLES
16/09/2017 19:07 EDT | Actualisé 16/09/2017 19:20 EDT

LE MONDE EN BREF DU DIMANCHE 17 SEPTEMBRE

Voici le monde en bref du dimanche 17 septembre à 03h00 GMT:

LONDRES - La police britannique continue à chercher d'autres suspects éventuels après l'arrestation d'un homme de 18 ans en lien avec l'attentat à la bombe qui a fait 30 blessés vendredi dans le métro londonien.

Cette arrestation, qualifiée de "très importante" par la police, est intervenue dans la zone de départ du port de Douvres, un point de transit vers l'autre rive de la Manche.

Par ailleurs, la police a partiellement évacué un quartier résidentiel de Sunbury-on-Thames, à une vingtaine de kilomètres au sud-ouest de Londres, établissant un cordon de sécurité d'un rayon de 100 mètres autour d'une maison où une perquisition a eu lieu samedi. Les habitants évacués ont été autorisés dans la soirée à regagner leur logement.

Qualifié de "terroriste" par la police et commis au moyen d'un engin explosif artisanal, cet attentat a été revendiqué par le groupe jihadiste Etat islamique.

Craignant une autre attaque "imminente", le centre britannique d'analyse du terrorisme a maintenu à "critique" le niveau d'alerte terroriste, relevé vendredi à ce maximum pour la deuxième fois en quelques mois.

SEOUL - Le Conseil de sécurité de l'ONU se réunira jeudi à propos de la Corée du Nord, dont le numéro un Kim Jong-Un a affirmé samedi être proche de détenir l'arme nucléaire.

HA TINH (Vietnam) - Les habitants du centre du Vietnam s'employaient samedi à réparer et reconstruire leurs habitations et leurs commerces, après le passage dévastateur d'un des plus puissants typhons de ces dernières années, qui a tué au moins quatre personnes.

WASHINGTON - La Maison Blanche a réaffirmé samedi que les Etats-Unis se retireraient de l'accord de Paris sur le climat si les termes n'en changeaient pas, contredisant ainsi des diplomates européens qui avaient cru percevoir un changement à Washington.

DACCA - Le Bangladesh a limité les déplacements des Rohingyas réfugiés sur son sol, leur interdisant de quitter des zones délimitées près de la frontière avec la Birmanie, que plus de 400.000 ont fui.

DAMAS - Le ministère syrien des Affaires étrangères a indiqué qu'il considérerait comme "illégitime" la présence de troupes turques dans le nord-ouest du pays en guerre pour surveiller temporairement un accord de sécurité.

Vendredi à Astana, la Russie et l'Iran, alliés du régime syrien, s'étaient mis d'accord avec la Turquie, soutien des rebelles, pour surveiller conjointement une zone de "désescalade" dans la province syrienne d'Idleb, frontalière de la Turquie.

BEYROUTH - Des forces syriennes antijihadistes soutenues par les Etats-Unis ont accusé l'aviation russe de les avoir bombardées dans l'est de la Syrie, un incident démenti par Moscou mais confirmé par la coalition internationale menée par Washington.

KIRKOUK (Irak) - Trois Irakiens ont été tués et neuf autres blessés dans l'explosion d'une voiture piégée qui a visé des magasins d'alcool à Kirkouk, à 240 km au nord de Bagdad.

BADGAD - L'ONU a proposé d'aboutir d'ici trois ans à un accord entre le Kurdistan irakien et le gouvernement fédéral à Bagdad sur le statut de la région autonome, en échange du report du référendum sur son indépendance. Le président kurde, Massoud Barzani, répète régulièrement qu'il ne renoncerait à la consultation du 25 septembre que dans le cas d'"alternatives" plus intéressantes.

TALLINN - Le projet emmené par la France de mieux taxer les géants de l'internet s'est accéléré lors d'une réunion des ministres des Finances de l'UE à Tallinn, malgré la résistance de certains, l'Irlande en tête.

Google, Apple, Facebook et Amazon --communément désignés par l'acronyme GAFA-- sont régulièrement accusés de minimiser leurs impôts via des montages financiers.

PARIS - Le journaliste français Loup Bureau devrait regagner Paris d'ici dimanche matin, après plus de cinquante jours d'incarcération dans une prison turque, sous l'accusation d'appartenance à "une organisation terroriste armée", a-t-on appris auprès de ses proches.

BARCELONE (Espagne) - Aux cris de "nous voterons" et "indépendance", plus de 700 des 948 maires de Catalogne ont affiché samedi à Barcelone leur détermination à organiser un référendum d'autodétermination pour leur région, malgré les poursuites judiciaires.

MADRID - Portant des banderoles avec le slogan "C'est à nous de décider", des milliers de personnes ont manifesté au Pays basque espagnol leur soutien au référendum que comptent organiser les indépendantistes en Catalogne.

REYKJAVIK - Le président islandais a accepté la démission officielle du gouvernement de centre-droit mais demandé au Premier ministre de rester à son poste jusqu'à la formation d'un nouveau gouvernement.

BOGOTA - La justice colombienne a condamné 32 ex-paramilitaires à huit ans de prison, lors d'un procès historique qui a permis de résoudre près d'un millier de cas d'homicides ou de disparitions datant du début des années 2000.

BUKAVU (RD Congo) - La mort d'au moins 36 réfugiés burundais dans l'est de la République démocratique du Congo, tués par l'armée congolaise alors qu'ils manifestaient vendredi soir, a suscité l'émoi des Nations unies, de son Haut-commissariat pour les réfugiés (HCR) et de Bujumbura, qui demandent une enquête et des explications aux autorités de la RDC.

PARIS - Le président Donald Trump "souffre de narcissisme aigu; c'est un menteur compulsif, un ignorant, un fanfaron, un être abject animé d'un esprit de revanche et déjà quelque peu sénile", a estimé l'écrivain américain Philip Roth dans un entretien publié par le quotidien français Libération.

"Et en disant cela, je minimise ses travers", a ajouté l'écrivain...

bur-ol/mf