NOUVELLES
16/09/2017 13:55 EDT | Actualisé 16/09/2017 14:20 EDT

La Turquie convoque l'ambassadeur d'Allemagne après une manifestation kurde à Cologne

La Turquie a convoqué samedi l'ambassadeur d'Allemagne pour protester après une manifestation organisée selon elle à Cologne par des militants de la cause kurde proches du PKK, a indiqué le ministère turc des Affaires étrangères.

"Nous condamnons l'autorisation donnée à l'organisation d'un événement par les antennes en Allemagne du groupe terroriste PKK (Parti des travailleurs du Kurdistan), et leur propagande de la terreur aujourd'hui à Cologne", dans l'ouest de l'Allemagne, a déclaré le ministère dans un communiqué.

"Nous avons exprimé notre réaction avec vigueur à l'ambassadeur d'Allemagne à Ankara", a-t-il ajouté.

Le ministère a critiqué les autorités allemandes pour avoir permis, selon lui, que des posters du leader emprisonné du PKK Abdullah Ocalan soient brandis et que des messages de M. Ocalan soient lus durant la manifestation.

Le ministère s'est dit "effrayé par l'approche de deux poids-deux mesures (de l'Allemagne) dans la lutte globale contre le terrorisme".

"Nous invitons l'Allemagne a faire montre d'une approche de principe contre toutes les formes de terrorisme", a-t-il ajouté.

Les relations entre Berlin et Ankara ne cessent de se dégrader, en particulier depuis le putsch avorté de juillet 2016 en Turquie et les critiques allemandes sur les purges qui ont suivi.

Ankara a reproché à plusieurs reprises à Berlin d'héberger des "terroristes", membres du PKK ou putschistes présumés ayant participé au coup d'Etat manqué di 15 août 2016 contre le président Recep Tayyip Erdogan.

Le PKK a mené une insurrection séparatiste depuis 1984 dans le sud-est à majorité kurde de la Turquie, un conflit qui a coûté la vie à plus de 40.000 personnes.

Le PKK est une organisation classée "terroriste" par Ankara et ses alliés occidentaux, dont l'Union européenne et les Etats-Unis.

fo/boc/lpt/fjb