NOUVELLES
16/09/2017 14:19 EDT | Actualisé 16/09/2017 14:40 EDT

Espagne/Atletico Madrid - Griezmann: "Beaucoup de rage et de joie"

Antoine Griezmann, auteur samedi du premier but de l'histoire du nouveau stade de l'Atletico Madrid, a dit avoir ressenti "beaucoup de rage et de joie" après avoir marqué, déclarant vouloir repartir de l'avant après un début de saison raté avec son club.

"C'était beaucoup de frisson, a déclaré le Français en conférence de presse. Déjà, avant de rentrer sur le terrain, j'avais envie de jouer, de courir sur le terrain, de tout donner, je voulais que se termine l'échauffement pour être déjà dans le match."

"Après mon but, j'ai ressenti beaucoup de rage et de joie. Je suis allé de ce côté (pour fêter son but) parce qu'il y avait ma famille, c'était cool, a-t-il raconté. Au niveau personnel, c'est une fierté d'inscrire mon nom dans l'histoire du club et de ce stade. J'espère que beaucoup d'autres suivront."

Ce but, le premier de la saison pour "Grizi" avec son club, intervient après un début de saison compliqué pour l'attaquant français: exclu pour avoir insulté l'arbitre lors de la première journée de Liga à Gérone (2-2), il a dû purger ensuite deux matches de suspension.

"C'est vrai que je n'ai pas très bien commencé la saison, avec une expulsion pour des propos qui n'auraient pas dû être prononcés", a-t-il reconnu.

"Mais on apprend dans toutes les situations. J'ai 26 ans et je dois encore apprendre. J'avais très envie de réussir un match plein, d'aider l'équipe et par chance, le ballon est entré, a-t-il souri. J'ai surtout pensé à toute ma famille, qui n'a pas très bien vécu cette situation. C'est pour ça que j'ai couru vers ce virage-là."

Au passage, les supporters "colchoneros" n'ont semble-t-il pas tenu rigueur à Griezmann pour ses hésitations de l'intersaison: le Français avait évoqué un possible départ vers Manchester United avant d'accepter finalement de prolonger son contrat à l'Atletico jusqu'en 2022.

"Pendant l'échauffement, ils ont chanté un chant en mon honneur, donc, je crois que je n'ai pas perdu le soutien du public, a fait valoir le Français. On attend beaucoup de moi. Ces dernières années, j'ai joué à haut niveau et les supporters veulent des buts, du travail, du sacrifice. J'essaie de le leur offrir. Il y aura toujours des commentaires négatifs, mais je retiens les positifs, en particulier sur les réseaux sociaux", a-t-il conclu.

jed/sk