NOUVELLES
15/09/2017 07:08 EDT | Actualisé 15/09/2017 07:20 EDT

Ukraine: un proche de l'ex-président Ianoukovitch poursuivi pour "coup d'Etat"

La justice ukrainienne a ordonné vendredi le placement en détention d'un ancien ministre de la Justice, poursuivi pour "coup d'Etat" pour avoir participé en 2010 à une réforme constitutionnelle renforçant les pouvoirs de l'ex-président pro-russe Viktor Ianoukovitch.

Oleksandre Lavrynovytch, 61 ans, a été placé en détention provisoire pour 60 jours par un tribunal de Kiev, a annoncé le parquet général dans un communiqué. Il risque dix ans de prison s'il est reconnu coupable.

Proche du président ukrainien Viktor Ianoukovitch destitué à la suite d'un soulèvement populaire en 2014, M. Lavrynovytch est accusé d'avoir fomenté et participé à un "coup d'Etat", en raison de son rôle dans l'adoption d'une réforme controversée de la Constitution.

Cette réforme, qui renforçait les pouvoirs présidentiels, avait été adoptée en 2010 par la Cour constitutionnelle, et non pas le Parlement, comme l'exigeait la Constitution. Oleksandre Lavrynovytch était alors ministre de la Justice.

L'opposition pro-occidentale avait qualifié cette mesure de "coup d'Etat".

Contrairement à plusieurs hauts responsables de l'ancien régime prorusse, M. Lavrynovytch est resté en Ukraine après le mouvement pro-européen du Maïdan qui s'est soldé en février 2014 par la fuite en Russie et le renversement de Viktor Ianoukovitch.

L'ex-président ukrainien, dont le procès se déroule à Kiev en son absence, est accusé notamment de "haute trahison" et d'avoir "violé l'intégrité territoriale" de l'Ukraine. Il risque la prison à vie.

ant/mp/all/gmo/elp