NOUVELLES
15/09/2017 06:43 EDT | Actualisé 15/09/2017 07:00 EDT

La Pologne vote une hausse de ses dépenses de défense à l'horizon 2030

La chambre basse du Parlement polonais a approuvé vendredi une loi prévoyant une hausse des dépenses pour la défense nationale jusqu'au taux minimum de 2,5% de son Produit intérieur brut (PIB) en 2030, comparé à 2,0% aujourd'hui.

Dans un premier temps, le budget de la défense polonais doit atteindre 2,1% en 2020. Le nombre de soldats doit passer d'environ 130.000 actuellement à 200.000 en 2030, dont 130.000 militaires professionnels.

Le budget polonais de la défense s'élève en 2017 à près de 38 milliards de zlotys (8,8 milliards d'euros).

"Il s'agit d'un côté de réaliser les engagements pris par tous les membres de l'Otan lors du sommet de Varsovie et, d'un autre côté, de répondre à une urgence pour la Pologne face aux dangers à l'Est", a déclaré au parlement Antoni Macierewicz, ministre de la Défense dans le gouvernement conservateur nationaliste polonais.

434 députés ont approuvé la nouvelle loi, face à une voix contre et cinq abstentions.

L'Otan dans son ensemble s'attend à une hausse de 4,3% des dépenses de défense en Europe et au Canada en 2017, avait annoncé en juin son secrétaire général Jens Stoltenberg, soulignant que 2017 serait la troisième année consécutive de hausse des budgets militaires des membres de l'Alliance.

Il avait rappelé alors que les Alliés avaient promis en 2014 à Newport (Pays de Galles) - et l'ont confirmé à Varsovie en 2016 - de s'approcher en dix ans de l'objectif de budgets militaires représentant 2% de leurs PIB. Actuellement, cinq pays seulement l'atteignent, les Etats-Unis (3,61%) en tête, suivis dans l'ordre par la Grèce, l'Estonie, le Royaume-Uni et la Pologne.

sw/via/ole