NOUVELLES
15/09/2017 12:51 EDT | Actualisé 16/09/2017 13:22 EDT

Climat: l'impulsion depuis l'Accord de Paris doit continuer, dit Trudeau

MONTRÉAL — Les pays soucieux de l'avenir de la planète ont lancé un mouvement favorable, depuis l'Accord de Paris, et ils doivent continuer sous cette impulsion, a plaidé vendredi le premier ministre du Canada, Justin Trudeau.

Le premier ministre assistait, vendredi après-midi, à une rencontre d'une vingtaine de ministres de l'Environnement, réunis à Montréal pour discuter de changements climatiques. Il s'est brièvement adressé à eux, en présence des médias.

«Les changements climatiques ne connaissent pas de frontières. Ils ont des répercussions sur nous tous. On n'a qu'à penser aux récentes catastrophes naturelles, des inondations aux ouragans; nous sommes confrontés au fait que de tels événements climatiques extrêmes deviennent de plus en plus courants», a affirmé le premier ministre.

«Il nous faut nous y préparer avec des politiques et des structures adéquates pour y faire face», a-t-il ajouté.

À la table, aux côtés de M. Trudeau, des représentants de l'Estonie, de l'Union européenne, des Îles Marshall, du Chili et du Brésil, notamment, étaient présents.