NOUVELLES
15/09/2017 14:17 EDT | Actualisé 06/09/2019 13:45 EDT

Ugo Fredette: la mère laisse dans le deuil ses quatre enfants

Le couple venait de se séparer et il n'en était pas à sa première rupture.

Facebook / Ugo Fredette
Ugo Fredette et Véronique Barbe dans des jours meilleurs.

La femme qui a été retrouvée sans vie, jeudi soir à Saint-Eustache, était la mère de quatre enfants.

Véronique Barbe a succombé à ses blessures, elle qui aurait été poignardée. La femme de 41 ans était la mère de trois garçons et d’une petite fille nés lors d’une union précédente.

Le suspect est Ugo Fredette. Le couple venait de se séparer et il n’en était pas à sa première rupture. La garderie en milieu familial Les Petites grenouilles était même fermée depuis quelques semaines pour des raisons personnelles de la propriétaire, la victime.

«Mon coeur saigne et j’ai de la misère à dealer avec mes émotions. Mon amie, mon Amour du secondaire, tu vas me manquer terriblement, repose en paix mon ange», lance Martin Côté.

Ugo Fredette est un passionné de cinéma. Il a participé, en compagnie d’un ami, le réalisateur Stéphan Parent, à plusieurs projets concernant des enlèvements ou des crimes non résolus, comme 7 femmes et Novembre 84. Ils avaient aussi travaillé à un documentaire sur la disparition et le meurtre de Cédrika Provencher, en juillet 2007.

Son ami est sous le choc. «Je viens de perdre une amie. Véronique, tu vas me manquer. Je pense aussi à tes enfants, je suis dévasté. [...] Je suis tellement, mais tellement triste. C’est une horrible tragédie. UGO, S’IL TE PLAÎT, RENDS-TOI À LA POLICE», livre M. Parent.

Une autre amie du suspect, Karyne Deslauriers, est peinée. «J’ai le coeur en mille miettes. Ugo, stp, et je sais que tu as jeté ton cellulaire, demande de l’aide et rends-toi. Donne-toi la chance de pouvoir te faire tendre la main.»

La version originale de cet article a été modifiée.