NOUVELLES
14/09/2017 15:01 EDT | Actualisé 14/09/2017 21:57 EDT

Un nouveau test pour la ligne offensive des Chiefs contre les Eagles

KANSAS CITY, Mo. — Les Chiefs de Kansas City ont amassé 537 verges à l'attaque contre les Patriots de la Nouvelle-Angleterre.

Les Chiefs feront toutefois face à un système défensif très différent contre les Eagles de Philadelphie, dimanche. La ligne offensive espère malgré tout être reconnue comme étant polyvalente et capable de s'adapter.

Le bloqueur à droite Mitchell Schwartz estime que le groupe possède un bon mélange de poids, de force et de vitesse pour adopter un système qui fonctionne mieux contre chacune des équipes.

«Tu veux devenir bon dans une facette du jeu et en faire ton identité, mais tu veux aussi être capable d'être diversifié et de varier les actions que tu fais. Je crois que nous avons cette capacité», a affirmé Schwartz.

Les Chiefs ont présenté la même ligne à l'attaque qui a éprouvé des difficultés à se chercher une identité la saison dernière. L'équipe n'avait amassé que 343 verges par match, bon pour le 20e rang de la NFL. Une blessure au garde à gauche recrue Parker Ehinger a fait mal au jeu au sol. Les Chiefs obtenaient une moyenne de 4,4 verges par course quand Ehinger était de la formation, mais cette statistique a diminué à 4 verges par course quand il a subi une déchirure ligamentaire qui a mis un terme à sa saison.

Le bloqueur Bryan Witzmann remplace Ehinger jusqu'à ce qu'il revienne au jeu. Il a disputé un premier match dans la NFL en tant que garde, la semaine dernière.

«J'ai trouvé que ça s'était bien passé, a indiqué Witzmann. Cependant, il reste encore beaucoup de choses à améliorer et sur lesquelles travailler.»

Les Eagles représentent un test bien différent des Patriots.

La tâche la plus lourde tombera sur les épaules du garde à droite québécois Laurent Duvernay-Tardif, qui devra contenir le plaqueur défensif étoile Fletcher Cox. Le sort du quart Alex Smith repose sur sa protection lors des jeux de passe.

«Je crois que ce sera énorme de simplement jouer en anticipant ce qu'ils vont faire, a mentionné Duvernay-Tardif. Ce n'est pas une défensive compliquée en ce qui concerne les blitz et le jeu au sol, mais ils font très bien les choses. Il faut avoir un plan en tête pour avoir le dessus contre ce qu'ils font de mieux.»

Une façon que les Chiefs planifient de contrer la pression appliquée par les Eagles est de remettre le ballon au porteur recrue Kareem Hunt. Hunt a obtenu 148 verges en 17 courses à son premier match en carrière dans la NFL, la semaine dernière.

«Il a la vitesse pour courir en plein milieu des blocs et entre les plaqués, a observé Schwartz. C'est bien d'avoir un joueur comme ça parce que tu ne montres aucune tendance lorsqu'il peut tout faire.»

Le centre Mitch Morse a déclaré que le jeu au sol sort les Eagles de leur zone de confort et les empêche d'amener un blitz.

«Ils ont une mentalité d'appliquer beaucoup de pression sur le quart, a analysé Morse. Nous devons les sortir de cette mentalité en utilisant le jeu au sol. Ce sera un bon test et nous avons hâte de le relever.»

Duvernay-Tardif croit qu'une performance menant à une victoire contre les Eagles aidera la ligne offensive des Chiefs à obtenir la reconnaissance qu'elle n'a toujours pas.

«Si nous sommes capables de bien courir avec le ballon et que nous avons un bon mouvement à la ligne de mêlée, les gens vont commencer à nous respecter un peu plus», a ajouté Duvernay-Tardif.

Biden ou Trump?
Suivez les dernières nouvelles, les analyses et les sondages dans cette course qui ne cesse de surprendre!