NOUVELLES
14/09/2017 16:40 EDT | Actualisé 14/09/2017 17:00 EDT

Réunion d'urgence du Conseil de sécurité vendredi après le tir de missile nord-coréen cml/vog/sf

Le Conseil de sécurité de l'ONU va se réunir en urgence vendredi après un nouveau tir de missile par la Corée du Nord, a indiqué sa présidence jeudi.

La réunion se tiendra à 15H00 (19H00 GMT), a indiqué la présidence éthiopienne du Conseil de sécurité. Un diplomate a précisé qu'elle se tiendra à huis-clos.

Le Conseil de sécurité a voté à l'unanimité lundi un huitième train de sanctions pour pousser Pyongyang à renoncer à ses programmes balistique et nucléaire interdits.

Le texte prévoit notamment un embargo sur les exportations de gaz vers la Corée du Nord, une limitation des exportations de pétrole et de produits raffinés, ainsi que l'interdiction des exportations nord-coréennes de textile.

Mercredi la Corée du Nord avait promis d'accélérer ses programmes militaires interdits, en réponse aux sanctions "maléfiques" imposées par le Conseil de sécurité de l'ONU à la suite de son sixième essai nucléaire.

Après avoir tiré deux missiles intercontinentaux en juillet, la Corée du Nord a réalisé le 3 septembre son sixième essai nucléaire.

Selon le commandement des opérations militaires américaines dans le Pacifique (Pacom) le missile tiré vendredi (heure de Tokyo) est un missile balistique à portée intermédiaire, qui a été lancé au-dessus du nord du Japon avant de s'abîmer en mer à l'Est de l'archipel nippon. Selon la même source, il a été tiré près de Sunan en Corée du Nord et n'a présenté une menace ni pour les Etats-Unis continentaux ni pour l'île de Guam dans le Pacifique, une base stratégique pour les Etats-Unis dans la région.

cml/sf/vog

Biden ou Trump?
Suivez les dernières nouvelles, les analyses et les sondages dans cette course qui ne cesse de surprendre!