NOUVELLES
14/09/2017 06:52 EDT | Actualisé 14/09/2017 07:00 EDT

Régime et rebelles syriens proches d'un accord sur les zones de désescalade à Astana (Moscou)

Les émissaires du régime de Damas et les rebelles syriens réunis à Astana sont proches d'un accord pour la mise en place de zones de désescalade en Syrie, a indiqué jeudi l'envoyé spécial du Kremlin pour la Syrie.

"Nous sommes proches d'un accord sur les quatre zones de désescalade", a déclaré Alexandre Lavrentiev aux journalistes au terme d'une première journée de négociations dans la capitale kazakhe.

Lors des précédents rounds de négociations à Astana, il avait été décidé de créer quatre zones de désescalade en Syrie dans les régions d'Idleb (nord-ouest), de Homs (centre), dans la Ghouta orientale, près de Damas, ainsi que dans le sud du pays, mais leurs contours doivent être encore définis.

La Russie a déjà déployé sa police militaire dans plusieurs de ces zones afin de permettre l'instauration d'un cessez-le-feu durable.

La délégation rebelle s'est de son côté entretenue jeudi séparément avec l'envoyé spécial de l'ONU Staffan de Mistrura ainsi qu'avec les ambassadeurs de France et de Grande-Bretagne et le représentant américain à Astana, soulignant son "adhésion aux principes de la révolution et au départ de Bachar al-Assad".

Il s'agit du sixième round de négociations dans la capitale kazakhe depuis le début de l'année.

Le processus de paix d'Astana est parrainé par la Russie et l'Iran, alliés de Damas, et la Turquie, soutien des rebelles. Il se concentre sur les questions militaires et techniques et se déroule en parallèle à celui, politique, de Genève.

Staffan de Mistura a indiqué récemment qu'il espérait lancer en octobre des pourparlers de paix "réels et substantiels" entre le régime et l'opposition à Genève.

Les Nations unies ont organisé plusieurs sessions de pourparlers à Genève qui ont dans l'ensemble échoué, butant toujours sur des divergences sur le sort du président Bachar al-Assad.

cr-pop/tbm/nm/mr

Biden ou Trump?
Suivez les dernières nouvelles, les analyses et les sondages dans cette course qui ne cesse de surprendre!