NOUVELLES
14/09/2017 09:19 EDT | Actualisé 14/09/2017 09:40 EDT

Les Bourses européennes globalement dans le vert

Les Bourses européennes ont terminé globalement en petite hausse jeudi, restant prudentes face aux mauvais indicateurs chinois, un euro fort et dans l'attente des élections législatives allemandes.

Les Bourses de Francfort, de Madrid et de Londres ont reculé mais cette dernière a essuyé la plus forte baisse, de 1,14%, pénalisée par le secteur minier et la hausse de la livre après un discours plus ferme que prévu de la Banque d'Angleterre (BoE).

En Chine, le ralentissement marqué et inattendu de la production industrielle, des ventes de détail et de l'investissement ont révélé de nouveaux signes d'essoufflement économique en août.

En outre, les places européennes sont "freinées par deux facteurs", relève Milan Cutkovic, stratégiste chez AxiTrader.

L'euro fort reste un handicap à l'export tout en pesant sur l'inflation et les investisseurs internationaux "restent sur la réserve" avant les élections législatives allemandes du 24 septembre, selon M. Cutkovic.

L'Eurostoxx 50 a grignoté 0,09%.

A Paris, l'indice CAC-40 a grignoté 0,15%. A Londres, le FTSE-100 a fini en nette baisse (-1,14%).

La Bourse de Francfort a lâché 0,10%. A Madrid, l'Ibex-35 a cédé 0,10% alors que le FTSE Mib de Milan a gagné 0,22%. A la Bourse suisse, l'indice SMI a pris 0,19%.

bur-tes/eb/ole/cls

Biden ou Trump?
Suivez les dernières nouvelles, les analyses et les sondages dans cette course qui ne cesse de surprendre!