NOUVELLES
14/09/2017 18:05 EDT | Actualisé 14/09/2017 21:58 EDT

La Corée du Nord aurait lancé un autre missile au-dessus du Japon

SÉOUL, Corée, République de — La Corée du Nord a lancé vendredi un missile non identifié depuis sa capitale, Pyongyang, qui a survolé le nord du Japon avant de s'échouer dans l'océan Pacifique, selon l'armée sud-coréenne.

Il s'agit d'un deuxième essai survolant le Japon — un allié des États-Unis — en moins d'un mois. Ce test survient aussi après le sixième et plus puissant essai nucléaire à ce jour par le régime de Kim Jong-un, le 3 septembre dernier.

Les chefs d'état-major de la Corée du Sud ont précisé vendredi que le missile a été lancé depuis le site de l'aéroport international de Pyongyang.

Des représentants du gouvernement sud-coréen rapportent qu'il a parcouru 3700 kilomètres et atteint une distance en hauteur de 770 kilomètres.

Le mois dernier, le pays avait utilisé l'aéroport pour lancer un missile balistique de portée intermédiaire Hwasong-12 au-dessus du nord du Japon, affirmant qu'il ne s'agissait que du prélude à une attaque contre l'île de Guam.

Le Commandement de la défense aérospatiale de l'Amérique du Nord (NORAD) a déterminé que le missile de portée intermédiaire tiré vendredi ne menaçait pas ce territoire américain.

Un porte-parole du gouvernement japonais a dénoncé ce plus récent essai de la Corée du Nord, martelant que le Japon «n'allait pas tolérer les provocations répétées et excessives».

Le président sud-coréen Moon Jae-in a demandé une réunion du Conseil national de sécurité pour discuter de ce geste.

Biden ou Trump?
Suivez les dernières nouvelles, les analyses et les sondages dans cette course qui ne cesse de surprendre!