NOUVELLES
14/09/2017 06:04 EDT | Actualisé 14/09/2017 06:20 EDT

L'ONU étend ses opérations dans le sud du Yémen

Les Nations unies sont en train d'étendre leurs opérations dans le sud du Yémen, a déclaré jeudi le coordinateur humanitaire de l'ONU pour ce pays en proie à une grave crise humanitaire en raison de la guerre.

"Nous faisons venir plus de (personnel) international qui sera basé ici (à Aden) et qui ira dans les provinces pour soutenir les besoins humanitaires dans ces endroits", a affirmé Jamie McGoldrick lors d'une conférence de presse à l'aéroport d'Aden.

Le gouvernement du Yémen reconnu par la communauté internationale est basé à Aden, déclarée capitale "provisoire" du fait de l'occupation de la capitale officielle Sanaa, dans le nord, par des rebelles Houthis pro-iraniens alliés à l'ex-président Ali Abdallah Saleh.

La ville d'Aden a été reprise aux rebelles au cours de l'été 2015 et a ensuite été le théâtre d'attentats jihadistes.

Le gouvernement du président Abd Rabbo Mansour Hadi a pu établir sa base à Aden grâce au soutien d'une coalition arabe dirigée par l'Arabie saoudite qui intervient militairement au Yémen depuis mars 2015.

Outre des membres du gouvernement yéménite, M. McGoldrick a rencontré des responsables de la coalition arabe qui contrôle des sites stratégiques à Aden.

"Nous avons visité la base émiratie et rencontré les forces de la coalition --les Emiratis et les Saoudiens--, et avons eu une discussion concernant la situation actuelle et nos projets d'expansion", a-t-il dit.

Le responsable de l'ONU a souhaité que les ministères soient opérationnels, avec des budgets, afin qu'ils puissent bien faire leur travail. "L'ONU et la communauté humanitaire ne peuvent pas remplacer ces ministères. Nous sommes ici seulement pour l'urgence".

str-atm/ras/mer

Biden ou Trump?
Suivez les dernières nouvelles, les analyses et les sondages dans cette course qui ne cesse de surprendre!