NOUVELLES
14/09/2017 05:24 EDT | Actualisé 14/09/2017 06:22 EDT

Grèce: le processus d'arbitrage débute avec une compagnie minière canadienne

ATHÈNES, Grèce — Le gouvernement grec a annoncé, jeudi, que le processus d'arbitrage avec une compagnie minière canadienne avait officiellement débuté.

Lundi, Eldorado Gold (TSX:ELD) a menacé de suspendre dès la semaine prochaine d'importants projets d'investissement en Grèce, accusant le gouvernement de se traîner les pieds dans l'émission des permis.

L'arbitrage est un mécanisme formel qui est contraignant pour les deux parties. L'ensemble du processus devrait durer trois mois.

La minière basée à Vancouver emploie environ 2400 personnes et entrepreneurs en Grèce. 

Pendant que la compagnie accuse le gouvernement grec de causer des délais déraisonnables dans l'émission des permis, Athènes fait valoir que l'entreprise canadienne n'a pas fourni l'ensemble de l'information nécessaire.

En 2012, la compagnie a déboursé près de 2 milliards $ US pour s'approprier de vieilles mines et a investi depuis 1 milliard $ US, un montant qui doublerait si la compagnie obtenait les autorisations.

Les mines situées dans la région de Chalcidique font face à une importante opposition de la part des communautés locales où elles se situent, en raison de craintes relativement à la pollution et à la destruction des forêts.

Biden ou Trump?
Suivez les dernières nouvelles, les analyses et les sondages dans cette course qui ne cesse de surprendre!