NOUVELLES
14/09/2017 12:20 EDT | Actualisé 14/09/2017 12:40 EDT

France : baisse du budget de l'audiovisuel public en 2018

Le budget global de l'audiovisuel public français baissera l'an prochain pour contribuer à la maîtrise des dépenses publiques, a annoncé jeudi la ministre française de la Culture Françoise Nyssen.

"L'effort demandé sera de 36 millions (d'euros) par rapport à 2017, sur un budget global qui se situe à environ 4,5 milliards, soit moins de 1%", a expliqué Mme Nyssen à l'AFP.

Cet arbitrage est cohérent avec les chiffres dévoilés mardi par le journal Le Monde, selon lequel l'audiovisuel public devra faire l'an prochain environ 80 millions d'euros d'économies par rapport aux montants prévus dans les accords signés avec l'ancien gouvernement, qui auraient quant à eux dû conduire à une hausse des crédits.

D'après ce quotidien, l'effort réclamé sera réparti de la façon suivante : 50 millions pour France Télévisions, 20 millions pour Radio France, cinq millions pour la chaîne de télévision Arte et "quelques millions" pour France Médias Monde (c'est-à-dire la chaîne de télévision France 24 et la radio RFI).

Ces groupes vont donc devoir trouver de nouveaux gisements d'économies, après avoir déjà engagé des réductions de coûts, plusieurs syndicats craignant à cet égard des coupes supplémentaires dans les effectifs.

De leur côté, les professionnels de l'audiovisuel redoutent que les budgets alloués à la création de programmes ne soient rognés.

La ministre de la Culture appelle quant à elle les différents acteurs du service public audiovisuel" à "mutualiser les forces et les initiatives".

"Quant à la création, l'objectif du gouvernement est qu'elle soit préservée", a-t-elle assuré.

fpo/alu/bds

Biden ou Trump?
Suivez les dernières nouvelles, les analyses et les sondages dans cette course qui ne cesse de surprendre!