NOUVELLES
14/09/2017 13:59 EDT | Actualisé 14/09/2017 14:20 EDT

Europa League - Arsenal domine Cologne sans briller

Arsenal a péniblement battu Cologne (3-1), jeudi soir lors de la 1re journée de l'Europa League, au terme d'un match retardé d'une heure en raison de débordements à l'Emirates Stadium.

Près de 20.000 supporters allemands ont fait le déplacement à Londres, alors que seulement 3.000 places ont été allouées à Cologne. Quelques échauffourées ont éclaté avant la rencontre, et, par mesure de sécurité, le match a donc été décalé d'une heure, afin de laisser le temps aux supporters de prendre place en tribunes dans le calme.

La police londonienne a tout de même procédé à quatre arrestations pour des "atteintes à l'ordre public" puis le match a pu débuter, dans une ambiance un peu tendue.

Et ce n'est pas le début de partie qui a satisfait les fans londoniens, eux qui étaient plus habitués à la Ligue des champions qu'à la C3, jamais encore disputée par Arsenal au XXIe siècle.

Après à peine dix minutes, Ospina, la doublure habituelle de Cech, dégageait n'importe comment depuis l'entrée de la surface et concédait l'ouverture du score sur un magnifique tir lobé de Cordoba. A 35 mètres, l'attaquant colombien héritait du ballon dos au but et déclenchait sa frappe en se retournant, sans même jeter un regard (0-1, 9e).

Arsène Wenger n'ayant pas fait de la "petite" Coupe d'Europe sa priorité, l'entraîneur avait laissé de nombreux titulaires au repos. Sans cohésion, il fallait bien encore dix minutes avant que les "Gunners" ne sortent la tête de l'eau.

La relative domination d'Arsenal contre l'actuel lanterne rouge de la Bundesliga (trois défaites en trois journées) était ensuite tout de même récompensée en seconde période, après le changement tactique de Wenger, qui passait avec succès d'une défense à trois à un 4-3-3 plus efficace.

Très vite, le défenseur Kolasinac, entré à la mi-temps à la place de Holding, égalisait d'une reprise de volée parfaite dans un angle fermé (1-1, 49e).

Alexis Sanchez, titularisé pour redonner un peu de temps de jeu après son transfert avorté vers Manchester City, donnait l'avantage aux siens. Sur son aile gauche, le Chilien revenait intérieur et décochait une flèche dans la lucarne opposée (2-1, 67e).

Puis Bellerin scellait la rencontre, trouvant le fond des filets sur un tir de Walcott repoussé par Horn (3-1, 82e).

mam/ah

Biden ou Trump?
Suivez les dernières nouvelles, les analyses et les sondages dans cette course qui ne cesse de surprendre!