Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

«KM3», de l’art public à ciel ouvert

Un parcours piétonnier d’une vingtaine d’œuvres d’art public à ciel ouvert.

Depuis le 30 août, le Quartier des spectacles propose aux Montréalais un parcours piétonnier d'une vingtaine d'œuvres d'art public accessibles à ciel ouvert. Organisée dans le cadre du 375e anniversaire de notre métropole, l'initiative nommée KM3 (comprendre kilomètre cube) se déploie du centre-ville jusqu'à la place Émilie-Gamelin sur plus d'un kilomètre de distance.

L'expérience – proposée par les commissaires Mélissa Mongiat et Mouna Andraos, membres du collectif Daily tous les jours, en collaboration avec Julie Bélisle du Musée d'art contemporain de Montréal – se veut artistique et sensorielle.

«KM3», de l’art public à ciel ouvert

Festif

Ainsi, les 22 œuvres contemporaines installées sur les rues, trottoirs, parcs, vitrines ou façades, promettent «immersion» et «contemplation». Une trentaine d'artistes, en grande majorité des Québécois, sont issus de diverses disciplines qui vont de l'art visuel à la sculpture, en passant par le jeu vidéo, le design, la mode, la danse ou l'architecture.

L'art participatif aussi avec Mouvement libre, une invitation aux cyclistes de tout acabit, le 8 septembre prochain, afin d'élaborer une pièce d'art collectif, et ce, tout en pédalant. Ensuite, du 15 au 17 septembre, KM3 se fera festif pour Le Super Méga Continental où 375 danseurs amateurs se donneront rendez-vous à la place des Festivals. Enfin, dès le 5 octobre, le public pourra découvrir Humanorium, une attraction créée par des artistes en art actuel. Ils ont imaginé un véritable site forain composé d'une tente, d'une roulotte, d'un manège et d'un stand de tir.

KM3 se déroule du 30 août au 15 octobre.

À voir également :

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.