NOUVELLES
02/09/2017 06:14 EDT | Actualisé 02/09/2017 11:03 EDT

Moscou accuse Washington de fouiller les bureaux de ses missions économiques

MOSCOU — Le ministère des Affaires étrangères de Russie a convoqué l'un des plus hauts diplomates américains à Moscou pour manifester son mécontentement.

La Russie allègue que les États-Unis ont l'intention de mener des perquisitions dans son bureau de mission économique récemment forcé de fermer à Washington.

Dans une déclaration officielle, samedi, le ministère a déclaré que les États-Unis ont menacé «d'enfoncer la porte d'entrée» du bureau, sans préciser qui avait formulé cette menace.

Ce bureau est l'un des trois établissements du gouvernement russe aux États-Unis qui ont reçu l'ordre de fermer leurs portes cette semaine; les autres sont le consulat de San Francisco et le bureau de la mission commerciale à New York.

La porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Maria Zakharova, a avancé vendredi que le consulat serait fouillé, mais le Département d'État américain n'a pas commenté la déclaration.

Le ministère a révélé qu'une note de contestation remise au chef de mission Anthony Godfrey qualifiait la présumée fouille des bureaux de «mesure d'agression sans précédent».