NOUVELLES
29/08/2017 08:50 EDT | Actualisé 29/08/2017 09:01 EDT

Un employé de Bombardier plaide non coupable à des accusations de corruption

STOCKHOLM — Un employé russe de la division ferroviaire suédoise de Bombardier a plaidé non coupable, mardi, à des accusations de corruption.

Evgeny Pavlov, un employé de Bombardier Transportation Sweden AB, est passible de six ans de prison et pourrait être déporté s'il est reconnu coupable.

M. Pavlov est accusé d'avoir soudoyé un fonctionnaire de l'Azerbaïdjan pour obtenir un contrat d'environ 340 millions $ US portant sur un nouveau système de signalisation. Ce projet était largement financé par la Banque mondiale.

En 2013, un consortium comprenant Bombardier a obtenu un contrat de 288 millions $ des Chemins de fer d'Azerbaïdjan portant sur la fourniture d'équipement de signalisation pour un corridor reliant l’Asie et l’Europe. Bombardier avait alors indiqué qu'il s'agissait d'un «premier contrat de signalisation important en Azerbaïdjan».

Le procès, qui a débuté mardi, représente l'un des plus grands cas de corruption de l'histoire de la Suède.