NOUVELLES
29/08/2017 07:09 EDT | Actualisé 29/08/2017 07:21 EDT

Système de paie Phénix: Ottawa multiplie les incitatifs pour trouver des employés

Ottawa multiplie les incitatifs pour convaincre des employés de revenir travailler au service de paye.

Depuis l'installation du système Phénix, en février 2016, la rémunération des milliers de fonctionnaires fédéraux est embourbée dans le chaos.

Or, en vue d'installer ce système centralisé, on a envoyé à la retraite bon nombre d'employés qu'on cherche maintenant à rappeler.

Ceux qui voudront retourner à l'emploi du gouvernement pour travailler au service de paye se verront offrir 4000 $ et leurs heures supplémentaires seront payées au tarif double plutôt qu'au tarif et demi. 

Le ministère des Services publics et de l'Approvisionnement puisera dans une enveloppe de 142 millions de dollars, annoncée en mai dernier, pour couvrir ces dépenses supplémentaires.

L'Alliance de la fonction publique, qui a eu à donner son accord pour ces incitatifs, voit d'un bon oeil cette nouvelle tentative du gouvernement de venir à bout des problèmes de Phénix.

Le gouvernement admet qu'il y a eu perte d'expertise lorsqu'on a réduit les effectifs et centralisé le service de paye. Et les employés du service ne sont pas assez nombreux pour gérer le volume de travail, volume enflé par les nombreuses erreurs générées par Phénix.