NOUVELLES
29/08/2017 07:04 EDT | Actualisé 29/08/2017 07:20 EDT

Les Etats-Unis renforcent la protection de l'espace aérien des pays baltes

Les Etats-Unis ont déployé mardi des avions de chasse supplémentaires pour patrouiller l'espace aérien des pays baltes, membres de l'Otan, alors que la Russie se prépare à d' importants exercices militaires dans la région, a annoncé le ministre lituanien de la Défense.

Sept chasseurs F-15 américains ont atterri mardi dans la base militaire de Siauliai à deux semaines des manoeuvres russes du nom du code Zapad-2017 (Ouest-2017 en russe) qui se dérouleront en Russie et au Bélarus et qui inquiètent fortement la Pologne et les pays baltes voisins.

Les F-15 ont remplacé quatre avions de chasse polonais qui ont patrouillé le ciel balte au cours des quatre derniers mois dans le cadre de l'opération de la police du ciel de l'Otan.

Les services de renseignement lituaniens ont averti que "le scénario de l'exercice va simuler un conflit armé avec l'Otan", mais Moscou souligne qu'il s'agira de manoeuvres "purement défensives" qui ne seront dirigées contre aucun ennemi précis.

Selon le vice-ministre russe de la Défense Alexandre Fomine, l'exercice impliquera la participation de 12.700 soldats, mais les observateurs, dont la Lituanie, estiment que leur nombre s'élèvera à 100.000.

Son homologue bélarusse, le général Oleg Belokonev a en revanche dit que le scénario envisageait que les tentatives de déstabilisation proviennent d'une "coalition de pays à l'Ouest, (...) là où se trouvent la Pologne, la Lituanie et la Lettonie". Il a estimé le nombre de soldats participant aux manoeuvres à 13.800.

Depuis 2004, date de leur entrée dans l'Otan, les pays Baltes (Lituanie, Lettonie, Estonie) ont demandé à l'Alliance atlantique d'assurer leur police du ciel, essentiellement face à l'aviation russe qui se montre particulièrement présente en limite de leur espace aérien, qu'elle se contente toutefois, pour l'instant, d'approcher sans le violer.

La semaine dernière, les pilotes de l'Alliance ont intercepté à quatre reprises des machines russes approchant les pays baltes, dont un bombardier Il-22 et sept avions de chasse, selon le ministère de la défense lituanien.

Afin de rassurer les pays baltes et la Pologne, voisins de la Russie, l'Otan a déployé cette année dans chacun de ces pays un bataillon multinational d'environ mille soldats.

vab/mas/bo/mdr