NOUVELLES
29/08/2017 07:51 EDT | Actualisé 29/08/2017 08:01 EDT

La grève de la construction a freiné l'activité économique en mai au Québec

MONTRÉAL — La grève des 175 000 ouvriers de la construction ayant paralysé les chantiers de la province pendant près d'une semaine en mai est venue freiner l'élan de l'économie québécoise, qui s'est repliée au cours de cette période.

Après six gains mensuels consécutifs, le produit intérieur brut (PIB) du Québec s'est replié de 0,4 pour cent en mai, a indiqué mardi l'Institut de la statistique du Québec. Cette performance s'est avérée inférieure à la croissance de 0,6 pour cent réalisée par l'économie canadienne dans son ensemble.

La production économique du secteur de la construction a été évaluée à 19,1 millions $, en recul de 6,8 pour cent par rapport au mois d'avril. Cela a fait fléchir de 1,8 pour cent l'activité des industries productrices de biens.

Au total, 11 des 20 grands secteurs de l’activité économique ont vu leur niveau de production diminuer en mai, a souligné l'agence statistique québécoise.

Sur une note plus positive, le secteur des services a vu son niveau de production progresser de 0,1 pour cent au cours de cette période après avoir affiché une croissance de 0,4 pour cent en avril.

L'ISQ a constaté des augmentations du côté du commerce de gros, des secteurs de la finance et des assurances, de l'enseignement ainsi que de l'administration publique.

En ce qui a trait aux cinq premiers mois de l'année, la croissance du PIB québécois s'est établie à 2,8 pour cent, ce qui est inférieur à la moyenne nationale de 3,2 pour cent.