NOUVELLES
29/08/2017 03:43 EDT | Actualisé 29/08/2017 04:00 EDT

La Chine compte rester dans une zone disputée près de l'Inde

La Chine a déclaré mardi que son armée continuera à patrouiller dans une zone frontalière disputée de l'Himalaya, après la fin la veille dans cette région isolée d'une confrontation militaire de plusieurs mois avec l'Inde.

Les soldats indiens et chinois se faisaient face depuis mi-juin sur le plateau montagneux du Doklam, à la jonction des territoires indien, chinois et bhoutanais. L'Inde avait envoyé des troupes pour empêcher la construction d'une route militaire par la Chine.

"Les troupes chinoises continueront à être stationnées et à patrouiller sur le plateau du Doklam. Elles y poursuivront l'affirmation de notre souveraineté, conformément aux accords historiques", a indiqué la porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères Hua Chunying lors d'un point presse régulier.

Le gouvernement indien avait indiqué lundi que l'Inde et la Chine s'étaient entendues sur un désengagement militaire. New Delhi a ensuite précisé que ce retrait portait aussi bien sur les troupes indiennes que chinoises.

La Chine ne précise pas dans quelle zone exactement continueront ces patrouilles.

Interrogée pour savoir si la Chine allait suspendre les travaux incriminés, Mme Hua a indiqué que Pékin "prendra en considération un ensemble de facteurs, dont la météo, avant de réaliser tout projet d'infrastructure -- y compris la construction de routes".

La Chine estime que le chantier se situe sur son sol. L'Inde juge en revanche qu'il se trouve en territoire bhoutanais. New Delhi n'a aucune revendication mais était intervenu en raison de son rôle de protecteur du Bhoutan sur la scène internationale.

La réduction des tensions entre les deux géants asiatiques intervient quelques jours avant la venue prévue en Chine du Premier ministre indien Narendra Modi. Il est attendu au sommet des pays BRICS (Brésil, Russie, Inde, Chine et Afrique du Sud), qui se déroulera début septembre à Xiamen (est).

jch/ehl/la/lch