NOUVELLES
29/08/2017 16:28 EDT | Actualisé 29/08/2017 16:41 EDT

Deuxième journée de procès pour la cause portée en appel d'Ezekiel Elliott

NEW YORK — Il s'agissait de la deuxième journée que la suspension attribuée à Ezekiel Elliott des Cowboys de Dallais, portée en appel, se déroulait.

L'audience, entendue par l'arbitre Harold Henderson, se déroule dans un lieu tenu secret. La NFL a suspendu la vedette des Cowboys de Dallas pour six matchs en raison d'allégations de violence conjugale envers sa copine de l'époque, l'été dernier. Aucune accusation n’avait été déposée contre Elliott, parce que les informations étaient contradictoires et incomplètes.

La lettre émise par la ligue détaillant la suspension a également cité un incident lors duquel Elliott, qui figurait sur un vidéo, tirait vers le bas le chandail d'une femme durant la parade de la Saint-Patrick, à Dallas. La NFL a décrété que ce geste ne valait pas une suspension de six matchs, mais qu'il était indicateur d'un piètre comportement qui semblait être répétitif.

Elliott, qui a récolté 1631 verges de gain par la course à son année recrue, a fait une présence sur le terrain la semaine dernière lors d'un match préparatoire face aux Raiders d'Oakland.

Le joueur de 22 ans a été exempté des pratiques cette semaine afin de pouvoir se présenter à l'audience et n'aurait pas joué de toute façon lors du dernier match préparatoire face aux Texans de Houston.