NOUVELLES
29/08/2017 08:46 EDT | Actualisé 29/08/2017 09:00 EDT

Affaire Socrates : la justice portugaise se fixe un nouveau délai pour conclure l'enquête

Le ministère public portugais s'est donné jusqu'à fin novembre pour conclure la vaste enquête pour corruption visant l'ex-Premier ministre socialiste José Socrates, a-t-il annoncé mardi.

Le Parquet général a décidé de prolonger ce délai "de trois mois à compter de la réception de la dernière des commissions rogatoires" demandées aux autorités angolaises et suisses, qui a été ajoutée au dossier le 22 août, a-t-il indiqué à l'AFP.

Les procureurs en charge de l'enquête auront donc jusqu'au 20 novembre, selon l'agence Lusa, pour formuler un acte d'accusation ou prononcer un non-lieu. Ce délai avait déjà été reporté à plusieurs reprises, la justice portugaise évoquant en mars des "retards dans les demandes de coopération internationale" et "la découverte de faits nouveaux".

Premier ministre entre 2005 et 2011, M. Socrates a été arrêté en novembre 2014 et inculpé pour corruption, blanchiment d'argent et fraude fiscale aggravée, pour des faits qu'il aurait commis lorsqu'il était chef du gouvernement.

L'ancien dirigeant de 59 ans, qui clame son innocence, a passé plus de neuf mois en détention provisoire avant d'être assigné à résidence puis remis en liberté en octobre 2015.

bcr/tsc/mct