Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Santé : Gaétan Barrette n'a pas apprécié la nouvelle pub négative de la CAQ

Comme à son habitude, il a déversé son fiel sur Twitter.

Le ministre de la Santé, Gaétan Barrette, n'a pas attendu la diffusion de la publicité de la CAQ sur la santé pour la critiquer vertement sur les réseaux sociaux.

« Confusion! » s'est exclamé celui qui s'était porté candidat sous la bannière caquiste dans Terrebonne en 2012. Le ministre Barrette a accusé la deuxième opposition d'avoir créé une autre publicité négative et ce, sans proposer de plan concret en santé.

Dans un deuxième gazouilli, le ministre a traité les caquistes de « populistes » et les a invités à poursuivre leur « démagogie » sur le réseau social.

Son invitation est finalement restée lettre morte, puisqu'aucun caquiste n'a répondu à ses gazouillis du dimanche soir.

Nouvelle offensive sur la santé

La nouvelle publicité s'en prend au système de santé malmené, de l'avis de la CAQ, par le gouvernement libéral au Québec.

Elle avance que « les urgences du Québec sont les pires en Occident », que « nos aînés n'ont pas droit à plus d'un bain par semaine » et même que « les détenus sont mieux traités » que les patients québécois.

Ce n'est pas la première fois que la CAQ lance des publicités pré-électorales. La candidate vedette Sonia Lebel était apparue dans une pub électorale à la fin du mois de juin. Par la suite, le parti a courtisé les anglophones à quelques jours du 150 de la Confédération avec une vidéo intitulée « Join us! ».

La CAQ tient présentement son caucus présessionnel à Shawinigan.

VOIR AUSSI :

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.