NOUVELLES
27/08/2017 14:18 EDT | Actualisé 27/08/2017 14:40 EDT

Euro-2017 messieurs - L'Allemagne enchaîne, la France s'est fait peur

Après leur succès inaugural contre l'Italie, les volleyeurs allemands ont enchaîné en malmenant la sélection tchèque (3-0), alors que les Français se sont fait une belle frayeur avant de battre les Pays-Bas (3-2), dimanche lors de l'Euro-2017 en Pologne.

Avec cette victoire (25-19, 25-14, 25-20), la "Mannschaft" n'est plus très loin de son objectif: terminer première pour aller en quarts de finale sans devoir passer par les barrages. Un dernier succès, lundi contre la Slovaquie, et ce serait gagné.

Elle pourrait du coup se retrouver sur la trajectoire des Français, champions en titre, qui ont dû sauver trois balles de match contre les Pays-Bas avant de trouver le chemin de la victoire (25-22, 23-25, 21-25, 30-28, 15-12).

Ce match a été marqué par le retour d'Earvin Ngapeth, ménagé jusqu'ici en raison de son dos douloureux. L'attaquant de Modène est entré dans la 4e manche lorsque son équipe semblait au plus mal et a pesé sur l'issue de la rencontre sans 100% de ses moyens.

Avec ce succès étriqué, la France peut être soulagée mais il lui faudra élever son niveau de jeu pour espérer conserver son titre. Sauf improbable retournement de situation, elle devrait passer par les barrages.

Car les Belges, qui l'avaient fait chuter d'entrée (3-2) vendredi, restent en tête et maîtres de leur destin après être pourtant passés tout près de la défaite contre les Turcs emmenés par un excellent Metin Toy (31 points). Ils ont dû écarter cinq balles de match, deux dans le 4e set et trois dans le tie-break avant de l'emporter 18-16 dans la manche décisive.

Dans le groupe B, les Italiens n'ont eux fait qu'une bouchée de la Slovaquie, matée 25-14, 25-19, 25-20. Filippo Lanza a terminé meilleur marqueur de la partie avec 15 points.

ll/agu