NOUVELLES
27/08/2017 10:01 EDT | Actualisé 27/08/2017 10:20 EDT

Allemagne - Leipzig met Fribourg KO, Hanovre le promu au pied du podium

Leipzig, premier adversaire de Monaco en Ligue des champions, a retrouvé son football et écoeuré Fribourg 4-1 dimanche, tandis que le promu Hanovre s'est hissé dans le quatuor de tête grâce à une deuxième victoire en deux matches, en clôture de la deuxième journée de Bundesliga.

Au classement, seules quatre équipes comptent six points: Dortmund, Munich, Hambourg et Hanovre (vainqueur 1-0 de Schalke) dans cet ordre au classement établi à la différence de buts.

Tout juste monté de deuxième division, Hanovre réussi un départ encore meilleur que celui de Leipzig l'an dernier, qui ne comptait que 4 points au soir de la deuxième journée.

Les vice-champions d'Allemagne, qui accueilleront Monaco le 13 septembre, auront cette année eu besoin d'un match et demi pour entrer enfin dans leur championnat.

Battus dès l'entame à Schalke (2-0) la semaine dernière, ils ont de nouveau encaissé le premier but (Niederlechner 23e) et semblaient en panne d'inspiration jusqu'à la pause.

Mais au retour des vestiaires, les "Roten Bullen" (Taureaux Rouges) ont brutalement déchaîné une tornade sur les buts de Fribourg, se créant six occasions franches en moins de dix minutes, récompensées par deux buts de Timo Werner (1-1, 48e) et du capitaine Willi Orban (2-1, 55e).

Le calme est un peu revenu ensuite, mais Fribourg était KO pour le compte et le RB Leipzig, qui s'est renforcé au mercato et n'a laissé partir aucun joueur majeur, avait retrouvé le jeu direct et rapide qui lui a permis de tenir la dragée haute au Bayern la saison dernière.

"Notre première mi-temps n'était pas si mauvaise, le seul problème c'est que nous n'avons pas marqué", a commenté l'entraîneur Ralph Hasenhüttl, "ensuite nous avons trouvé les solutions contre cette équipe qui défendait très bas".

Werner a réussi son premier doublé de l'année à la 69e minute (3-1), avant que la nouvelle recrue Bruma, un attaquant de Guinée-Bissau, ne clôture le feu d'artifice (4-1, 78e).

Les fers de lance de ce tsunami blanc et rouge sont encore des espoirs. Werner, meilleur buteur allemand de Bundesliga la saison dernière et déjà international, à 21 ans. Bruma en a 22. Auteur de deux passes décisives et omniprésent en attaque, Jean-Kevin Augustin, arrivé du PSG à l'intersaison, a juste 20 ans. Sans oublier le poumon du milieu de terrain Naby Keita, l'international guinéen de 22 ans déjà dans le viseur de Liverpool et de l'AC Milan.

cpb/jcp