NOUVELLES
26/08/2017 07:32 EDT | Actualisé 26/08/2017 07:40 EDT

GP de Belgique - Déclarations

Sebastian Vettel (GER/Ferrari), 2e temps des qualifications: "J'ai eu un peu d'aide d'un ami! (rires) Kimi (Räikkönen) a dû interrompre son tour et j'en ai profité pour prendre son aspiration. Ca m'a aidé pour prendre l'avantage sur Valtteri (Bottas, alors deuxième, ndlr). C'est arrivé comme ça, ça n'était pas prévu. (...) Notre rythme semble bon sur les longs relais ce week-end, nous verrons donc ce qu'on peut faire demain. Mais ça sera une journée compliquée. (...) Dans un sens, la question de continuer (chez Ferrari) ne se posait pas. Nous n'avons pas encore atteint nos objectifs. Les choses vont dans le bon sens mais il y encore beaucoup à faire. J'aime cette équipe et les gens qui travaillent pour cette marque. Ferrari a quelque chose d'unique, que les autres écuries n'ont pas: une légende que les gens qui travaillent pour Ferrari maintiennent vivante et qui nous permet d'avoir un pas d'avance sur les autres."

Valtteri Bottas (FIN/Mercedes), 3e temps des qualifications: "Je ne sais pas vraiment pourquoi je n'ai pas pu m'approcher plus près du temps de Lewis (Hamilton). Il va nous falloir trouver des réponses. (...) Je pense tout de même que nous pouvons bien figurer demain. Notre objectif en tant qu'équipe est de réaliser un doublé."

pel/jcp

FERRARI NV