NOUVELLES
23/08/2017 20:34 EDT | Actualisé 23/08/2017 20:40 EDT

LE MONDE EN BREF DU JEUDI 24 AOUT

Voici le Monde en bref du jeudi 24 août à 03h00 GMT:

BARCELONE (Espagne) - Les enquêteurs retracent chaque jour avec plus de détails, en Espagne et à l'étranger, le parcours des auteurs des sanglants attentats de Catalogne, qui préparaient une opération encore plus meurtrière avec une énorme quantité d'explosifs.

La justice espagnole a confirmé que l'imam Abdelbaki Es Satty, l'inspirateur des auteurs de ces attentats, avait failli être expulsé d'Espagne. Mais un juge avait estimé, en 2015, qu'il ne constituait pas "une menace réelle et suffisamment grave (...) pour la sécurité publique".

BRUXELLES - La petite mosquée de Diegem, près de Bruxelles, avait refusé début 2016 d'employer cet imam. Le président de la Mosquée "était allé écouter des +prêches test+ (d'Es Satty) et il avait estimé qu'ils n'étaient pas adéquats (...) car il ne suivait pas le Prophète, il y allait avec plus de violence" et était "plus extrême", a déclaré le maire de la commune.

LA HAYE - La police néerlandaise a trouvé mercredi soir une camionnette immatriculée en Espagne et contenant des bouteilles de gaz et en a arrêté le conducteur, un Espagnol, après qu'un concert de rock a été annulé à Rotterdam, dans l'ouest du pays, "en lien avec une menace terroriste".

L'enquête doit déterminer si la camionnette a un lien avec les informations sur la "menace terroriste" reçue par la police néerlandaise de la part de son homologue espagnole dans l'après-midi.

PARIS - Plus de 13.400 actes de terrorisme ont eu lieu dans le monde en 2016, 9% de moins qu'en 2015, causant la mort de plus de 34.000 personnes, selon les chiffres compilés par les chercheurs de l'Université du Maryland (Etats-Unis).

Sur ce chiffre des victimes, en baisse de 10%, plus de 11.600 morts sont des auteurs de ces attentats. 108 pays ont été touchés, mais dans 87% des cas et pour 97% des victimes, ce furent des pays du Moyen-Orient, d'Afrique du Nord, d'Asie du Sud et d'Afrique sub-saharienne. Le bilan le plus lourd a été enregistré en juillet à Bagdad, quand un kamikaze a fait sauter son véhicule dans un centre commercial, faisant au moins 382 morts.

SANAA (Yémen) - Au moins 30 Yéménites, dont des civils, ont été tués dans des frappes dans et autour de Sanaa, attribuées par les rebelles à la coalition sous commandement saoudien soutenant le pouvoir.

LUANDA - Les Angolais ont voté pour choisir un successeur au président José Eduardo dos Santos, qui a décidé de quitter le pouvoir au terme d'un règne autoritaire de trente-huit ans à la tête de son pays, en pleine crise économique.

Le Mouvement populaire pour la libération de l'Angola (MPLA), au pouvoir depuis 1975, doit sauf coup de théâtre retrouver sa majorité absolue au Parlement et installer son candidat et dauphin désigné, l'ex-ministre de la Défense Joao Lourenço, dans le siège laissé vacant par le "camarade numéro 1". Le dépouillement devrait livrer ses premiers résultats d'ici vendredi.

SEOUL - Le président américain Donald Trump a jugé que son approche musclée envers la Corée du Nord commençait à porter ses fruits, alors même que Pyongyang dévoilait ses projets pour développer son programme balistique.

WASHINGTON - L'ancien directeur du Renseignement sous Barack Obama, James Clapper, s'est dit effrayé à l'idée que Donald Trump puisse décider seul d'une attaque nucléaire. "Je me pose vraiment la question de sa capacité, de son aptitude à occuper cette fonction, et je commence à m'interroger sur ses motivations", a déclaré James Clapper sur CNN.

HONG KONG - 12 personnes ont perdu la vie sur le passage du typhon Hato, qui a déferlé sur Hong Kong et le sud de la Chine en semant la destruction.

SALZBOURG (Autriche) - La France et l'Autriche ont arraché à la République tchèque et à la Slovaquie un accord de principe pour durcir d'ici à fin octobre la directive européenne sur le travail détaché, qualifiée de "trahison de l'esprit européen" par Emmanuel Macron.

Fort du soutien de l'Allemagne, le chef de l'Etat français, qui se rendra jeudi et vendredi en Roumanie et en Bulgarie, espère convaincre suffisamment de pays, notamment dans l'Est, pour obtenir une majorité sur une réforme.

BRASILIA - L'ex-procureure générale du Venezuela Luisa Ortega, en fuite à Brasilia, a affirmé détenir "beaucoup de preuves" de la corruption du président socialiste vénézuélien Nicolas Maduro, et dit craindre pour sa vie. "Ce qui se passe au Venezuela, c'est la mort du droit", a accusé Mme Ortega.

SAN FRANCISCO (Etats-Unis) - Grandes manoeuvres dans le commerce en ligne: l'américain Wal-Mart, numéro un mondial de la distribution, va s'associer dès septembre au géant informatique Google pour vendre ses produits, une alliance qui vient directement concurrencer Amazon. Des centaines de milliers d'articles pourront être commandés par la voix via Google Assistant, l'assistant personnel connecté de Google.

CASABLANCA (Maroc) - Près de 300 personnes ont manifesté à Casablanca pour dénoncer l'agression sexuelle collective dont a été victime une jeune femme dans la métropole économique du Maroc, une affaire qui a profondément choqué l'opinion publique.

CHICAGO (Etats-Unis) - Après 21 ans de prison, un couple d'Américains, victimes d'une erreur judiciaire et condamnés à tort pour des agressions sexuelles sur des mineurs, a reçu 3,4 millions de dollars de dédommagements de l'Etat du Texas.

Dan et Fran Keller, qui travaillaient dans une garderie, avaient également été accusés d'avoir mené des rites sataniques en torturant des bébés et des animaux.

burs-ol/plh