BIEN-ÊTRE
17/08/2017 06:10 EDT | Actualisé 22/08/2017 07:13 EDT

Rappel de gâteaux mousse de framboises en raison de norovirus

Attention: différentes marques sont visées.

ACIA

L'Agence canadienne d'inspection des aliments (ACIA) annonce un rappel de gâteaux mousse de framboises qui ne doivent pas être consommés en raison de la présence de norovirus.

Ces gâteaux pourraient se retrouver partout au pays et ont notamment été distribués au Québec, en Alberta, en Colombie-Britannique, au Manitoba, au Nouveau-Brunswick, en Saskatchewan et à Terre-Neuve-et-Labrador.


Mise à jour (22/08/2017):
» Un autre gâteau s'ajoute au rappel

Des cas de maladie associés à la consommation de ces produits ont été signalés. Les principaux symptômes des maladies causées par un norovirus sont de la diarrhée, des vomissements (les enfants ont plus tendance à vomir que les adultes), des nausées et des crampes abdominales.

Les produits visés sont les suivants:

Marques commercialesNom usuelFormatCode(s) sur le produitCUP
MichaudMousse yogourt grec citron-framboise650 g1667, 1777, 1997, 2017, 20770 620737 001806
JessicaGâteau mousse choco-framboises650 gTous les produits vendus jusqu'au 11 août 2017 inclusivementVariable
AucuneMousse framboise35 g17193Variable
AucuneLe Rêve Gâteau1070 g17192Variable
AucuneGâteau Mousse Chocolat Framboise650 g17185Variable
Laura SecordGâteau Mousse Chocolat Framboise90 g17201Variable
Laura SecordGâteau Mousse Chocolat Framboise85 g17201Variable
Laura SecordGâteau Mousse Chocolat Framboise485 g17201Variable
Top DessertMousse saveurs assorties725 g17170, 17185Variable

Voici les photos fournies par l'ACIA:

Galerie photoRappel de gâteaux mousse de framboises Voyez les images


«Les consommateurs ne devraient pas consommer et les détaillants, les hôtels, les restaurants et les institutions ne devraient pas vendre, ou servir ces produits», indique l'ACIA.

L'agence recommande «aux détaillants, hôtels, restaurants et les institutions de vérifier l'étiquette des emballages de gâteaux mousse de framboise ou de communiquer avec leur fournisseur afin de déterminer s'ils ont acheté le produit visé par cette mise en garde».