NOUVELLES
17/08/2017 19:14 EDT | Actualisé 17/08/2017 19:40 EDT

LE MONDE EN BREF DU VENDREDI 18 AOUT

Voici le Monde en bref du vendredi 18 août à 03h00 GMT:

BARCELONE (Espagne) - Treize personnes au moins ont été tuées et plus de cent blessées quand une camionnette a foncé dans la foule sur les Ramblas, la plus célèbre avenue de Barcelone, vers 17h00 locales jeudi.

Le groupe jihadiste Etat islamique (EI) a revendiqué l'attentat. Par son mode opératoire il rappelle d'autres attentats imputés ou revendiqués par l'EI, à Nice, Berlin ou Londres.

Le conducteur de la camionnette est toujours en fuite, mais deux hommes ont été arrêtés, un Espagnol né à Melilla, une enclave espagnole au Maroc, et Driss Oukabir, un ressortissant marocain.

Quelques heures plus tard, vers 02h00 locales vendredi, une Audi A3 fonce dans la foule à Cambrils, sur le front de mer de cette station balnéaire à 120 km au sud de Barcelone. La voiture est prise sous le feu d'une patrouille de la police catalane. Quatre des cinq "terroristes présumés" à bord du véhicule sont tués sur le coup, le dernier, grièvement blessé, meurt quelques minutes plus tard.

Six civils sont blessés, dont deux grièvement. Un policier est légèrement blessé.

La police catalane considère les deux attaques comme liées.

PARIS - Entre 1.200 et 3.000 Européens ayant vécu ou combattu avec l'organisation jihadiste Etat islamique (EI) en Irak et Syrie pourraient revenir en Europe, selon un rapport d'experts.

GAZA (Territoires palestiniens) - Un rarissime attentat suicide a tué un garde du Hamas dans la bande de Gaza, poussant le mouvement islamiste au pouvoir dans ce territoire palestinien à s'interroger sur l'émergence d'une nouvelle forme de violence jihadiste.

BEYROUTH - 59 civils dont de nombreux enfants ont été tués depuis lundi, selon une ONG, dans les bombardements de la coalition menée par les Etats-Unis sur les quartiers de Raqa en Syrie contrôlés par les jihadistes, accusés par l'ONU d'utiliser les civils comme "boucliers humains".

SEOUL - La Corée du Sud a assuré qu'il n'y aurait pas de guerre sur la péninsule, évoquant son droit de veto de facto sur toute éventuelle action militaire américaine contre la Corée du Nord.

Alors que le président Donald Trump avait promis "le feu et la colère" au régime nord-coréen si ce dernier persistait à menacer les Etats-Unis, le président sud-coréen Moon Jae-In a assuré jeudi qu'il "empêcherait la guerre à tout prix".

Les Etats-Unis et le président Trump sont d'accord que "quelle que soit l'option choisie" face à Pyongyang, "une décision ne serait prise qu'après avoir consulté la République de Corée et obtenu son accord", a déclaré Moon.

La Corée du Nord pourrait faire face à des "conséquences militaires fortes" si elle "engage les hostilités", a pourtant répété jeudi le ministre américain de la Défense Jim Mattis.

"Il n'y a pas de solution militaire, laissons tomber", avait déclaré quelques heures plus tôt dans une interview Steve Bannon, le très controversé conseiller spécial de Donald Trump.

WASHINGTON - Très critiqué après ses propos sur Charlottesville, Donald Trump a tenté de déplacer le débat jeudi en affirmant que l'histoire américaine était "mise en pièces" par le retrait de statues de personnages des Etats sudistes confédérés, favorables à l'esclavage.

ROME - Les militants anti-migrants du collectif "Defend Europe" ont annoncé la fin de la mission du navire C-Star, après moins d'une semaine de patrouille au large de la Libye qu'ils ont qualifiée de "succès indiscutable et total". "Aujourd'hui, Defend Europe vient de terminer sa première mission", ont annoncé dans un communiqué ces militants d'extrême droite.

MADRID - La police espagnole a annoncé avoir démantelé un réseau d'immigration illégale qui transportait des migrants en jet-ski depuis le Maroc à travers le détroit de Gibraltar, pour 5.000 euros par personne.

FREETOWN - Frappée par une des pires catastrophes de son histoire, la Sierra Leone a enterré les premières victimes des inondations qui ont fait plusieurs centaines de morts en début de semaine dans la capitale Freetown.

Quelque 400 tombes ont été creusées dans la terre rouge sur de longs alignements dans la localité de Waterloo, proche de la capitale, où sont déjà enterrées des victimes de l'épidémie du virus Ebola, qui a fait 4.000 morts en Sierra Leone en 2014 et 2015.

HONG KONG - Joshua Wong et deux autres jeunes leaders du vaste mouvement pro-démocratie de l'automne 2014 à Hong Kong ont été condamnés à des peines de prison pour leur rôle dans la révolte.

LONDRES - En 2012, les talibans voulaient la tuer à son retour de l'école au Pakistan. Jeudi, Malala Yousafzai, 20 ans, prix Nobel de la Paix 2014, s'est dite "ravie" d'aller à l'université d'Oxford, où elle vient d'être admise.

OTTAWA (Canada) - Une octogénaire canadienne, qui croyait avoir perdu à tout jamais sa bague de fiançailles, vient de la retrouver treize ans plus tard, le précieux bijou ayant refait surface autour d'une carotte tirée de son ancien potager.

Mary Grams, 84 ans, avait perdu en 2004 la bague qu'elle portait depuis 1951 en faisant du désherbage sur la ferme familiale en Alberta.

PARIS - Rajouter un peu d'eau dans son whisky juste avant de le déguster n'est en rien un sacrilège. C'est même judicieux, souligne une étude, qui en apporte la preuve par la chimie.

burs-ol/lab