NOUVELLES
17/08/2017 07:29 EDT | Actualisé 18/08/2017 19:04 EDT

L'Église orthodoxe de Roumanie est frappée par un nouveau scandale sexuel

BUCAREST, Roumanie — L'Église orthodoxe de Roumanie est éclaboussée par un nouveau scandale sexuel.

Son Saint-Synode s'est réuni jeudi pour discuter des mesures à prendre face à l'évêque de Husi, Corneliu Barladeanu, dont les ébats sexuels avec un jeune homme auraient été filmés.

L'homme de 51 ans prétend que la vidéo de 18 minutes est une supercherie.

C'est la première fois depuis sa création, il y a près de cent ans, que le Saint-Synode doit se pencher sur un scandale sexuel.

Quatre-vingt-cinq pour cent des Roumains sont membres de l'Église orthodoxe, et ils sont de plus en plus nombreux à lui demander des comptes. L'Église est notamment pointée du doigt pour les subventions généreuses qu'elle reçoit du gouvernement et pour ne pas avoir à acquitter certains impôts.

C'est la deuxième fois en quelques semaines qu'un membre de l'Église orthodoxe de Roumanie est accusé d'inconduite sexuelle. Un prêtre a récemment été suspendu après la parution d'une vidéo dans laquelle il semble tenter de convaincre un adolescent de 17 ans d'avoir des relations sexuelles et de recruter d'autres mineurs à cette fin.

Ces scandales sont d'autant plus gênants qu'ils portent sur des gestes homosexuels, même si l'Église assure que l'évêque aurait été puni tout aussi sévèrement pour avoir eu une relation avec une femme.

Tous les évêques de l'Église orthodoxe de Roumanie sont des moines qui ont fait un voeu de chasteté.