NOUVELLES
17/08/2017 09:58 EDT | Actualisé 17/08/2017 10:20 EDT

Attaque de Barcelone: la France "exprime sa solidarité"

Le gouvernement français a exprimé jeudi sa "solidarité avec les victimes ainsi qu'avec les autorités et le peuple espagnols", après une "attaque terroriste" qui a fait au moins un mort et une trentaine de blessés à Barcelone, en Espagne.

Le ministre des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian et la secrétaire d'Etat aux Affaires européennes Nathalie Loiseau ont exprimé "leur solidarité avec les victimes ainsi qu'avec les autorités et le peuple espagnols", dans un communiqué.

Les deux ministres font état d'une "attaque terroriste". Une camionnette a percuté la foule en plein après-midi sur les célèbres Ramblas, l'avenue la plus touristique de la capitale de la région espagnole de Catalogne.

Selon une source policière espagnole, un suspect s'est retranché dans un bar de la ville et deux personnes au moins étaient recherchées, un peu plus d'une heure après que le véhicule a foncé dans la foule sur cette avenue de Barcelone qui attire de très nombreux touristes espagnols et étrangers.

Cette attaque à l'aide d'une voiture ou d'un camion comme arme de terreur renvoie à un mode opératoire déjà utilisé lors d'attentats imputés ou revendiqués par le groupe jihadiste Etat islamique à Nice, Berlin ou Londres.

En début de soirée, aucun groupe n'avait revendiqué l'attaque.

Jean-Yves Le Drian et Nathalie Loiseau ont invité les Français résidant à Barcelone ou de passage "à éviter le secteur et à rassurer dans les meilleurs délais leurs proches afin d'éviter l'engorgement des numéros d'urgence".

Le consulat général français à Barcelone a mis en place un numéro d'urgence (+34 93 270 30 35) et une cellule de crise a également été ouverte à Paris (01 43 17 51 00).

thm/gde