NOUVELLES
16/08/2017 04:07 EDT | Actualisé 16/08/2017 04:20 EDT

Procédures judiciaires autour d'une riche héritière espagnole vivant en France

Une plainte pour séquestration a été déposée par le fils aîné d'une riche héritière espagnole vivant en France, la marquise de Moratalla, a indiqué mercredi le parquet de Bayonne (sud-ouest).

"Une plainte pour séquestration, abus de confiance, faux et usage de faux a été déposée le 13 juillet par les époux Labrouche", Forester Maurice Labrouche, fils aîné de l'aristocrate, et son épouse, Stéphanie, a expliqué à l'AFP le procureur-adjoint de la République à Bayonne, Marc Mariée.

"Une enquête est en cours. Elle a été confiée à la police judiciaire de Bayonne. Il faut recueillir la version des deux parties et être extrêmement prudent", a-t-il précisé. "Le Parquet a été informé qu'une plainte en diffamation allait être déposée", après un article paru dans la presse locale, a-t-il encore ajouté.

Par ailleurs, la juge des tutelles de Bayonne a déclaré irrecevable la requête déposée par les époux Labrouche demandant un placement sous sauvegarde de justice de la marquise de Moratalla, a-t-on appris de source judiciaire.

Ce nouvel épisode judiciaire est le énième d'un feuilleton de 17 ans pendant lesquels Forester Maurice Labrouche a diligenté en vain procédure sur procédure à l'encontre de sa mère.

Née d'un père issu de la noblesse ibérique, Antonio Cabeza de Vaca - son ancêtre Alvar Nunez Cabeza de Vaca (1488-1559) était un conquistador au Texas, au Mexique et gouverneur du Rio de la Plata - et d'une veuve anglaise ayant vécu aux Etats-Unis, Olga Leighton, la marquise de Moratalla, Soledad Cabeza de Vaca, 87 ans, réside sur les hauteurs de Bayonne dans le Domaine de Coumères, une grande propriété très fortement sécurisée. Selon le quotidien français Sud Ouest, le fils adoptif de la marquise, German Cabeza de Vaca, demeurant en Suisse bien que présent auprès de sa mère, aurait interdit l'accès à la propriété à son frère de 28 ans son aîné, Forester Maurice Labrouche, lui aussi résident suisse.

La marquise, dont le mari, décédé, Maurice Labrouche, était un éleveur de chevaux, serait à la tête d'une immense fortune venant de sa mère qui, elle-même, la tenait de son premier mari. La gestion de cette fortune avait été confiée à un financier helvétique, Hugo Frey, dont le fils Markus a pris la suite. Depuis des décennies, les revenus de ces placements, portés par une fondation au Liechtenstein financent les activités de la marquise, à la tête pendant des décennies d'une des plus importantes écuries françaises de ce chevaux de course.

col/pfe/thm/elp

Biden ou Trump?
Suivez les dernières nouvelles, les analyses et les sondages dans cette course qui ne cesse de surprendre!