NOUVELLES
14/08/2017 03:12 EDT | Actualisé 14/08/2017 03:20 EDT

Zambie: accusé de trahison, le chef de l'opposition plaide non coupable

Le chef de l'opposition zambienne, Hakainde Hichilema, a plaidé lundi "non coupable" à l'ouverture de son procès pour trahison au tribunal de Lusaka, a annoncé son parti sur Twitter.

M. Hichilema est incarcéré depuis avril pour avoir gêné le passage du convoi du président zambien Edgar Lungu, dont il conteste depuis un an la réélection.

S'il est reconnu coupable, M. Hichilema risque un minimum de 15 ans de prison et dans le pire des cas, la peine de mort.

Le procès qui a débuté lundi sous une forte présence policière a été ajourné à mercredi.

La Zambie connaît une escalade des tensions politiques depuis la réélection en août 2016 du président Edgar Lungu, qui l'a emporté d'une courte tête (100.000 voix) devant M. Hichilema.

os-pid/bed/jhd