NOUVELLES
14/08/2017 09:16 EDT | Actualisé 14/08/2017 11:02 EDT

Trump condamne le KKK, les néonazis et les suprémacistes blancs

WASHINGTON — Le président américain Donald Trump a déclaré lundi que «le racisme est mauvais», avant de qualifier les membres du Ku Klux Klan, les néonazis et les suprémacistes blancs de «criminels et de voyous».

M. Trump a pris la parole après une rencontre avec le procureur général Jeff Session et le nouveau patron de la police fédérale américaine (FBI), Christopher Wray, dans la foulée des violences raciales qui ont éclaté samedi à Charlottesville, en Virginie.

M. Trump était critiqué de toutes parts depuis qu'il a affirmé, samedi, que «plusieurs camps» sont responsables de la violence. Il n'avait alors pas mentionné spécifiquement les suprémacistes blancs ou tout autre groupe haineux, même si des élus républicains et d'autres membres de la Maison-Blanche n'hésitaient pas à le faire.

M. Trump a dit lundi que les groupes haineux sont «répugnants». Il a demandé aux Américains de s'unir pour combattre les préjudices, la haine et la violence.