NOUVELLES
14/08/2017 03:25 EDT | Actualisé 14/08/2017 03:40 EDT

Pékin libère des Australiens promouvant des casinos, activité illégale en Chine

La Chine a confirmé lundi avoir libéré et expulsé ce week-end des employés australiens du géant des casinos Crown Resorts, qui avaient été condamnés pour promotion des jeux d'argent, une activité illégale dans le pays.

"Leur peine a expiré (samedi) 12 août. Ils ont été expulsés le même jour", a déclaré Hua Chunying, une porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, lors d'un point de presse.

Seize employés, dont trois Australiens, avaient été condamnés fin juin par un tribunal de Shanghai (est) à des peines de prison pour avoir courtisé de richissimes parieurs chinois en leur organisant notamment des voyages à l'étranger pour fréquenter des casinos.

Jason O'Connor, vice-président d'une division de Crown baptisée VIP International, et deux autres employés australiens avaient écopés respectivement de 10 et neuf mois d'emprisonnement. Tous trois avaient été arrêtés en octobre par les autorités.

"Crown se félicite que l'ensemble de ses employés soient désormais libres et aient pu retrouver leurs familles et leurs proches", a indiqué lundi John Alexander, directeur exécutif de Crown.

Les paris et jeux d'argent sont illégaux en Chine, à l'exception du territoire autonome de Macao (sud), et les casinos ne sont pas autorisés à démarcher ouvertement les clients.

"Nous espérons que les pays concernés pourront enseigner à leurs ressortissants résidant en Chine qu'il faut respecter scrupuleusement les lois et règlements et ne pas mener d'activités illégales", a souligné lundi Hua Chunying.

ehl/jug/glr

CROWN HOLDINGS