NOUVELLES
14/08/2017 11:05 EDT | Actualisé 14/08/2017 11:22 EDT

Joannie Rochette sera intronisée au Temple de la renommée de Skate Canada

OTTAWA — Joannie Rochette, qui a conquis les Canadiens en participant aux Jeux olympiques de Vancouver malgré le décès subit de sa mère, sera intronisée au Temple de la renommée de Skate Canada.

Elle sera admise en même temps que la patineuse Jennifer Robinson, les tandems d'entraîneurs formés de Josée Picard et d'Eric Gillies, et de Sadie et Albert Enders, ainsi que Ron Vincent et Steve Milton, à titre de bâtisseurs.

Rochette a remporté la médaille de bronze des Jeux de 2010 quelques jours après que sa mère eut succombé à une crise cardiaque. Elle a agi à titre de porte-drapeau du Canada lors de la cérémonie de clôture et est rentrée à la maison pour vivre son deuil.

L'athlète de 31 ans, originaire d'Île Dupas, a aussi mérité une médaille d'argent aux Championnats du monde de 2009 ainsi que deux médailles d'argent et une de bronze lors des Championnats des quatre continents, une compétition tenue annuellement.

Robinson, de Goderich, en Ontario, a remporté six fois le championnat canadien, a participé aux Jeux olympiques en une occasion et à pris part à huit championnats du monde.

Picard et Gillies ont mené des patineurs à des titres canadiens et internationaux en simple, en couple et en danse. Les médaillés olympiques Isabelle Brasseur et Lloyd Eisler de même que les champions mondiaux Shae-Lynn Bourne et Victor Kraatz se sont entraînés avec Picard et Gillies.

Les Enders, qui seront intronisés à titre posthume, ont été des pionniers de l'enseignement en simple, en danse et en couple. Ils ont dirigé Suzanne Morrow et Wallace Diestelmeyer à des médailles de bronze lors des Jeux olympiques de 1948 et lors des championnats mondiaux, la même année.

Vincent a passé sa vie à développer et mettre sur pied des programmes de formation pour les entraîneurs tandis que Milton, un journaliste, couvre le patinage artistique depuis plus de 35 ans.