NOUVELLES
11/08/2017 12:19 EDT | Actualisé 11/08/2017 12:40 EDT

La flotte aérienne des Marines clouée au sol après le crash d'un Osprey

Le corps des Marines a cloué l'ensemble de sa flotte aérienne au sol pour mener une révision opérationnelle après l'accident d'un Osprey, avion hybride à décollage horizontal ou vertical, qui a fait trois morts en Autralie.

Le commandant général des Marines, Robert Neller, a donné instruction à toutes les unités aériennes de réaliser une "réinitialisation opérationnelle" pendant 24 heures au cours desquelles aucun vol n'interviendra, a indiqué le corps d'infanterie de marine dans un communiqué.

La réinitialisation des appareils sera effectuée au cours des deux prochaines semaines, en fonction des plannings et des besoins des différentes unités des Marines.

Un MV-22 Osprey américain, stationné au Japon, s'est abîmé en mer le 5 août dans le cadre d'un exercice militaire américano-australien qui venait de se terminer.

Vingt-trois des 26 occupants ont été rapidement secourus mais trois personnes ont été déclarées mortes après de vaines recherches.

Elle "se concentrera sur les fondamentaux opérationnels pour des vols sûrs, les règles et la préparation au combat", a poursuivi le communiqué, soulignant qu'aucune mission opérationnelle ne se serait affectée par cette procédure.

Le MV-22, issu d'une coopération américaine entre l'avionneur Boeing et le spécialiste des hélicoptères Bell, dispose de deux moteurs en bout d'ailes, qui pivotent pour passer en mode hélicoptère, pour décoller, ou en mode avion pour voler plus rapidement.

Un responsable de la défense américaine avait expliqué lundi à l'AFP que l'appareil s'était écrasé après avoir accroché l'arrière du navire amphibie de transport USS Green Bay sur lequel il tentait de se poser. Cette source avait indiqué que les Marines envisageaient de suspendre les vols de leur flotte pour examiner les mesures de sécurité.

Le MV-22 a été impliqué dans plusieurs accidents mortels, la plupart survenus aux Etats-Unis. En avril 2000, 19 Marines ont été tués en Arizona dans une mission d'entraînement. Ses vols avaient été suspendus quelques jours au Japon en décembre 2016 après un incident non mortel.

wat/elm/leo